Anamor

Le fait du prince

Critique de l'œuvre

L'histoire débute dans une soirée où deux invités échangent des mondanités entre eux, jusqu'au moment où l'un d'eux explique que si une personne venait à mourir chez vous, le mieux à faire n'est pas d'appeler la police, mais de prendre un taxi et d'emmener le mort à l'hôpital. Ainsi, le décès sera constaté durant le trajet, vous libérant alors d'un piège administratif et d'une enquête sans fin qui prendra lieu chez vous.
Le hasard veut que, le lendemain, l'un des deux interlocuteurs va vivre ce scénario. Que doit-il faire ? Appeler la police ? Appeler un taxi pour en mettre en pratique la discussion de la veille ? La solution choisie sera toute autre : usurper l'identité du mort et vivre ainsi une vie nouvelle et excitante.
Le style Nothomb est bien présent. Fluide, satirique, subtil avec une pointe d'humour, le lecteur est en terrain connu. Notre personnage principal se retrouvera en huis clos avec la femme du défunt, tentant ainsi d'obtenir des informations sur sa nouvelle vie.
Bien qu'étant fan d'Amélie Nothomb, je commence à trouver lassant son style de mise en scène. L'écriture est bonne, mais la structure est identique d'un roman à l'autre. J'ai l'impression de lire le même bouquin, changeant uniquement de protagonistes et de thème.
La trame de l'histoire est bonne, mais finalement assez plate. Nous n'avancerons jamais, restant sur notre fin, en quête de retournements qui ne viendront jamais.
Ce livre de 150 pages (format poche) se lit rapidement, et s'oublie tout aussi vite.
Le fait du prince
Une critique signée Rémi
Inscrit le 02 juillet 2010  |   65 critiques publiées
Catégorie(s) préférée(s) : Fantasy, Polars - Thrillers
Rémi

Le coin des internautes

Moyenne des notes :   (1)
0
0
0
1
0
 
Pas encore d'avatar

Pas encore d'avatar

J'ai lu ce roman l'année dernière,heureusement qu'il se lit vite sinon j'aurais abandonné.Le début présageait un bon suspense et au fil des pages je découvre une lecture fade qui me laisse perplexe.
Bonne lecture superbe ton site
straw .


Strawberry - 13 juin 2011 -