Anamor

Le jeu de l'ange

Critique de l'œuvre

Barcelone, 1920.
David, écrivain et amoureux malheureux a du mal à percer dans le milieu de l'écriture. D'abord rédacteur dans un journal, il va finir par rencontrer deux éditeurs avec qui cela ne se passera pas forcément bien. Par la suite, un homme plutôt mystérieux va lui proposer d'écrire un roman très spécial : « une histoire pour laquelle les hommes seraient capables de vivre et de mourir, de tuer et d'être tués, d'offrir leur âme ».
David accepte d'écrire ce livre mais il n'aurait peut-être pas dû… De nombreuses choses vont lui arriver et elles ne seront pas forcément positives, on peut même dire que David a vendu son âme « au diable ». L'éditeur semble en effet dépasser les époques et les lieux pour arriver à ses fins.
Mystérieux, dangereux et terriblement addictif, tel est ce roman de Carlos Ruiz Zafon. J'avais déjà totalement adhéré à « L'ombre du vent », et c'est donc avec plaisir que j'ai retrouvé certains personnages (Mr Sempere entre autres) et lieux comme le mythique cimetière des livres oubliés. L'intrigue, tournée autour de la littérature et des complications que peuvent rencontrer les auteurs, est intéressante et particulièrement bien tournée. Dans ce livre, le romancier fait appel au monde fantastique, ce qui est agréable à petite dose pour enchanter tout un univers comme c'est ici le cas. Cependant notre personnage est un peu trop égocentrique et égoïste, tout tourne autour de lui et de ce fait David oublie quelque peu ses proches et ne fait finalement que les utiliser et ne s'en soucie que lorsque cela l'arrange. Une facette donc un peu dérangeante de notre protagoniste. On peut d'ailleurs rajouter que l'histoire d'amour impossible entre David et Cristina, n'apporte finalement rien à la lecture. Il y a même certains passages qui peuvent perdre le lecteur, c'est pour moi le seul vrai point négatif de ce roman. Cependant, n'allez pas croire que ce roman n'est pas agréable à lire, c'est un véritable moment de plaisir. Et malgré le nombre assez important de pages (670), la lecture est très rapide. C'est un roman qu'on ne peut que recommander ! Un excellent auteur que l'on a hâte de retrouver dans de nouveaux livres !
Le jeu de l'ange
Une critique signée Aline
Inscrit le 07 septembre 2008  |   218 critiques publiées
Catégorie(s) préférée(s) : Polars - Thrillers, Romans français
Aline

Vous avez aimé cet article, vous devriez également apprécier

Le coin des internautes

Moyenne des notes :   (2)
1
1
0
0
0
 
Pas encore d'avatar

Nath56

J'avais beaucoup aimé "L'ombre du vent" et j'ai également apprécié celui-ci. On y retrouve la même ambiance, certains lieux et personnages, la ville elle-même semblant parfois être "vivante"...
Certaines choses m'ont certainement échappées, mais j'aime l'écriture de Zafon, cette ambiance qu'on retrouve dans tous ses romans (ceux que j'ai lu en tous cas !).


Nath56 - 09 novembre 2014 -

Pas encore d'avatar

Une oeuvre remarquable. Carlos Ruiz Zafon semble être un auteur qui cultive le mystère. Cependant, Le Jeu de l'ange, deuxième roman d'une tétralogie est quelque peu déroutant. Des questions restent sans réponses, des intrigues ne semblent pas être terminées. Par conséquent c'est avec une grande impatience que l'on attend les deux prochains romans dont le troisième, El Prisionero del cielo, vient tout juste de paraitre en Espagne.


Isabelledu93300 - 06 février 2012 -