Anamor

Le parfum

Critique de l'œuvre

Jean-Baptiste Grenouille vit le jour à Paris, en plein milieu du 18e siècle. Enfant bâtard, il est le fils d’une pauvre marchande française qui tentât de l’abandonner tout de suite après l’accouchement. Né au milieu des poissons pourris, le petit Grenouille est entouré par les odeurs nauséabondes. Déjà bébé, il parvient à forcer le destin et combattre la mort en survivant à cette épreuve. Son cri interpella les passants qui le placeront en famille d’accueil et condamneront sa mère pour tentative d’enfanticide.
L’enfance de Jean-Baptiste sera ponctuée d’épreuves. En tant qu’orphelin, il ne doit son salut qu’à sa capacité à rapidement travailler et ramener de l’argent au foyer. Il commencera très tôt le travail, multipliant les tâches ingrates. De nombreux signes laissent penser que le pauvre enfant ne survivra pas dans ce monde. Doté d’un physique ingrat, d’un pied bot et de difficultés d’expression, rien ne laisse penser que cet homme aura un tel impact dans la vie de ceux qui l’entourent. Rapidement, Jean-Baptiste se découvre un odorat hors du commun, lui permettant de voir, de s’orienter et de combattre les défis du quotidien avec son nez. Avec l’âge, il apprendra à développer ce talent, mais également une haine envers l’être humain. Rapidement, son nez va devenir une arme redoutable.
Ce roman de Patrick Süskind nous fait découvrir une nouvelle facette de Paris. Nous apprendrons à dévorer ce livre, non pas avec les yeux, mais avec le nez. Chaque chapitre, chaque page, chaque livre dispose d’une odeur particulière. Le livre est bien écrit, mais fait la part belle à la description olfactive. Cela pourrait représenter une petite barrière à l’entrée pour certains, que je conseille fortement de contourner.
Le parfum
Une critique signée Rémi
Inscrit le 02 juillet 2010  |   65 critiques publiées
Catégorie(s) préférée(s) : Fantasy, Polars - Thrillers
Rémi

Le coin des internautes

Moyenne des notes :   (1)
1
0
0
0
0
 
Pas encore d'avatar

Nath56

Une histoire sensuelle et envoutante... Un roman qui fait partie de ceux que je garde pour les relire ! Et que j'ai conseillé à de nombreuses reprises. N'hésitez pas, ça se lit tout seul, tout en étant bien écrit... Un vrai plaisir, y compris olfactif (si, si, par moments, on a l'impression de "sentir" les odeurs...)


Nath56 - 30 mars 2015 -