Anamor

Le théorème d'Almodovar

Critique de l'œuvre

Le théorème d'Almodovar est un roman autobiographique.
L'auteur y conte son histoire. Défiguré par un accident, il vit la nuit, dans l'ombre du monde. Il gagne sa vie sur Internet, lui permettant de rester chez lui. Après plusieurs années de solitude, il va sortir et bientôt s'ouvrir à nouveau au monde grâce à Lisa, un transsexuel avec lequel il va avoir une aventure et Almodovar dont il aimerait bien qu'il fasse un film sur lui.
Premièrement, avant de comprendre que ce roman est autobiographique, il faut en avoir lu une bonne soixantaine de pages (sur 145), ou alors il aurait fallu que je me renseigne sur ce roman avant de l'acheter (sur conseil d'un ami).
Quoiqu'il en soit, j'ai trouvé ce roman d'une platitude impressionnante. C'est certes le premier roman autobiographique que j'ai lu, mais malgré tout, du début à ma fin (notez le « ma fin » car je me suis arrêté au milieu) je me suis ennuyé. Les lignes s'enchaînent sans réelle compréhension de l'univers.
Le point le plus étrange reste sa relation avec Almodovar, le réalisateur espagnol très en vogue ces dernières années. En effet, Antoni Cases Ros le connaît personnellement et aimerait être l'objet d'un de ses films. D'un chapitre à l'autre, on passe du réalisateur qui n'a pas encore donné suite à l'envie de l'auteur à la réalisation de prises de vue pour ce dit film sans plus d'explications.
N'ayant vu aucun film d'Almodovar et n'ayant aucune envie d'en voir, peut-être ne suis-je pas le client idéal pour ce type de romans. De plus les autobiographies ne sont pas mon plat favori. En effet, je lis pour m'évader, découvrir de nouvelles choses, et non pour revivre des quotidiens que le JT ou certaines émissions nous retranscrivent déjà.
Réalité, fiction, je n'ai rien compris à ce roman.
Le théorème d'Almodovar
Une critique signée Nicolas
Inscrit le 11 mai 2008  |   264 critiques publiées
Catégorie(s) préférée(s) : Fantasy, Polars - Thrillers
Nicolas

Le coin des internautes

Pas encore d'avatar