Anamor

Le Trône de Fer 1, Le Trône de Fer

Critique de l'œuvre

Robert Baratheon règne depuis plus de 15 ans sur le royaume des 7 couronnes. Grâce à l'aide de son ami de toujours, Lord Eddard Stark, il est parvenu à renverser l'ancien roi Aerys II Targaryen et pousser à l'exile ses descendants. Ayant pris le pouvoir par la force, il a tardé à recevoir le soutien des nombreux seigneurs du royaume. Il y parviendra en épousant Cersei Lannister, donnant ainsi un titre royal à la famille la plus influente des 7 couronnes.
Le décor étant posé, cette saga débute par l'arrivée du roi Baratheon à Winterfell, sur les terres de la famille Stark. Eddard, occupant une vie paisible loin des intrigues de la cour, va devoir, une nouvelle fois, apporter son aide à Robert en devenant la Main du roi. Ce poste stratégique de la gestion du royaume est vacant depuis la mort de son dernier occupant. Gérant les affaires de la cour royale, Lord Eddard devra composer avec des rumeurs provenant du Sud annonçant le retour des descendants Targaryen prêts à tout pour récupérer le Trône. Attention toutefois à ne pas oublier de se préserver des forces obscures présentes au Nord du royaume, s'apprêtant à frapper les 7 couronnes.
Chaque chapitre de ce premier tome est composé d'une trentaine de pages entièrement axé sur un seul personnage. Ce point de vue nous permet de suivre 8 protagonistes de près, en nous immisçant dans leurs pensées et réflexions. Accélérant tantôt l'histoire et l'action, ralentissant le rythme par moment pour nous dépeindre la psychologie des personnages, ce système s'avère assez pertinent pour peu que le lecteur ne ressente pas une indigestion envers l'un d'eux. L'histoire, quant à elle, est parfaitement maîtrisée par son auteur. L'environnement et les protagonistes donnent aux lecteurs la sensation d'avoir un terrain de jeu gigantesque, mais finalement très structuré et encadré. Je dois tout de même avouer que le début du roman fut assez laborieux. L'intrigue et les personnages principaux sont tous introduits de manière assez anarchique. De plus, la traduction de ce tome n'aide pas avec des structures de phrases hasardeuses, de nombreuses coquilles et des choix de termes utilisés qui soulèvent beaucoup de questions.
Le Trône de Fer jouit actuellement d'une énorme côte et il faut l'avouer, à juste titre. Bien que les premiers pas dans l'aventure soient difficiles, ils ne doivent en aucun cas être bloquants. Ce premier tome m'a donné envie de rapidement lire la suite en espérant définitivement succomber à cette saga.
Le Trône de Fer 1, Le Trône de Fer
Une critique signée Rémi
Inscrit le 02 juillet 2010  |   65 critiques publiées
Catégorie(s) préférée(s) : Fantasy, Polars - Thrillers
Rémi

Le coin des internautes

Moyenne des notes :   (2)
0
1
1
0
0
 
Pas encore d'avatar

Pas encore d'avatar

Je garde un souvenir assez confus de ce premier tome : j'avais tellement mélangé les différents personnages que je ne comprenais plus rien à rien à l'histoire qui me plaisait beaucoup pourtant ! Du coup, je n'ai toujours pas osé me lancer dans la série TV ;)

A propos, j'ai vu que tu avais l'intégrale de Leïlan dans ta PAL et comme j'organise une LC pour la trilogie, je me suis dit que ça pourrait te plaire de te joindre à nous... (Tome 1, le 05/04/14 • Tome 2, 03/05/14 • Tome 3, 07/06/14 - Le topic est dans la section Lectures communes de Livraddict).
Voilà, voilà !

Bonne semaine, à bientôt :)


Luna Zione - 11 mars 2014 -

Chantal

Je suis d'accord avec toi sur la traduction. J'avais personnellement commencé à le lire en français, mais je n'ai pas accroché en grosse partie à cause de ça. Il y a quelques années, j'ai retenté l'aventure en version originale, et je n'ai plus su lâcher ces bouquins.
L'histoire vaut certainement la peine qu'on passe au-dessus d'une traduction un peu malheureuse. Une des meilleurs saga fantasy qu'il m'ait été donné de lire !


Chantal - 06 mars 2014 -