Anamor

Les attaques de la boulangerie

Critique de l'œuvre

Belfond
Ce roman nous a été offert par les éditions Belfond !
Japon, de nos jours. Un jeune couple se réveille en pleine nuit, animé par une sacrée faim. Après quelques bières et gâteaux, seuls aliments disponibles, l'homme se remémore et conte à sa femme que dans sa jeunesse, alors que la même faim le tiraillait, il braqua une boulangerie avec un ami. Et si aujourd'hui, avec sa femme, il se remettait à la recherche d'une nouvelle boulangerie à braquer ?
Les attaques de la boulangerie est un roman très court d'environ 30 pages de texte. Les éditions Belfond nous propose un format proposé habituellement à des enfants, une page de texte suivie d'une page d'images. Tout le monde s'accordera sur la beauté du livre. Les dessins très oniriques entrent en osmose avec le contenu assez surréaliste, notamment certaines parties pendant lesquelles le personnage de l'homme se met à rêver de la situation. Bien qu'il soit difficile d'appréhender les choix de Wagner et de l'homme sur le bateau, ces deux nouvelles sont déconcertantes d'absurdités mais assez rafraîchissantes.
Peut-être que la découverte de l'univers de Murakami devrait débuter par des romans plus conventionnels, tel que 1Q84.
Les attaques de la boulangerie
Une critique signée Nicolas
Inscrit le 11 mai 2008  |   264 critiques publiées
Catégorie(s) préférée(s) : Fantasy, Polars - Thrillers
Nicolas

Le coin des internautes

Pas encore d'avatar