Anamor

Les aventuriers de la mer 6, L'éveil des eaux dormantes

Critique de l'œuvre

Il faut l'avouer, les tomes 4 et 5 étaient un peu longs et l'histoire commençait à perdre en intensité. Si on connaît un minimum Robin Hobb, on sait qu'elle a pour habitude de planter le décor avant de lâcher les chevaux dans les tomes suivant. C'est chose faite ici ! Autant le dire tout de suite, les lecteurs sont amplement récompensés de leur patience.
Le gouverneur Cosgo arrive à Terrilville pour le bal de l'été et va occuper une place plus importante dans l'histoire, à l'instar de Malta qui commence à prendre une envergure des plus intéressantes. On est en droit de se demander ce que l'auteur compte faire de ce petit bout de femme. Autant elle pouvait être irritante dans son rôle de petite chipie, autant je commence à me sentir proche d'elle. Elle fera l'objet de toutes les attentions au bal d'été. A la fois devant le gouverneur Cosgo, mais aussi auprès d'un dragon mystérieux qui accapare ses pensées jour et nuit.
A l'inverse, la vivenef Parangon, utilisée par Althéa, Ambre et Brashen, n'en fait qu'à sa tête. Il récupère le rôle « d'enfant gâté » laissé vacant par Malta.
Le capitaine Kennit quant à lui dispose d'un charisme à couper le souffle. Vivacia tombe doucement mais sûrement sous son charme, tout comme le lecteur. L'auteur nous humanise de plus en plus celui qui doit tenir le rôle de méchant dans cette histoire. Dès lors, il est difficile de reprocher au vaisseau de s'attacher à lui.
Côté décor, Robin Hobb nous fait enfin quitter Terriville pour nous emmener sur le pont de Vivacia et découvrir le désert des pluies. Endroit magique mais qui reste totalement abstrait pour le moment.
L'intensité est réapparue au bon moment. Le lecteur se retrouve le souffle coupé devant tant d'évènements et d'intrigues. Pourtant, nous sommes encore loin du dénouement final. Tant de questions restent en suspens : qu'est-ce que le désert des pluies ? Qui est ce dragon qui exerce une pression sur Malta ? Althéa va-t-elle reconquérir sa vivenef ? Allons-nous enfin en savoir plus sur les serpents de mer ?
Les aventuriers de la mer 6, L'éveil des eaux dormantes
Une critique signée Rémi
Inscrit le 02 juillet 2010  |   65 critiques publiées
Catégorie(s) préférée(s) : Fantasy, Polars - Thrillers
Rémi

Le coin des internautes

Pas encore d'avatar