Anamor

Les aventuriers de la mer 9, Les marches du trône

Critique de l'œuvre

Difficile d'évoquer ce qui va se passer dans ce tome sans révéler l'intrigue et le dénouement final. Tous les personnages vont se retrouver au même endroit et nous allons assister à de nombreux retournements de situation.
Le passé de Kennit sera mis en avant dans cette fin de saga, nous permettant alors de comprendre le comportement de l'auto-proclamé roi des pirates.
Les serpents, jusqu'à présents restés en retrait, vont alors apporter de nombreuses réponses sur leur existence et le but de ces invertébrés dans la saga.
Chaque personnage va alors se voir attribuer une destinée bien précise, ne laissant pas le lecteur dans le brouillard.
Cependant, tout n'est pas parfait. Assez peu prévisible, ce dernier livre nous donne au lecteur un sentiment d'histoire bâclée. Finalement, ce dernier tome est à l'image de la saga. J'ai pris un énorme plaisir à rentrer dans la thématique de la piraterie et de la fantaisie (dragons/serpents/vivenefs). Mais à chaque fois, un petit grain de sable empêche la saga d'être parfaite. Le découpage français permet d'apporter un premier élément de réponse. En effet, chaque tome est découpé en trois parties, laissant par moment le lecteur dans des lenteurs qui n'auraient pas eu les mêmes conséquences sans les 6 mois de délai entre chaque sortie de livre.
Pour conclure, je ne peux que vous conseiller de lire Les aventuriers de la mer, cependant ne commencez pas à lire le premier tome en le comparant au cycle de L'assassin royal. Cela risquerait de vous décevoir et ainsi de passer à côté d'une très jolie épopée.
Les aventuriers de la mer 9, Les marches du trône
Une critique signée Rémi
Inscrit le 02 juillet 2010  |   65 critiques publiées
Catégorie(s) préférée(s) : Fantasy, Polars - Thrillers
Rémi

Le coin des internautes

Pas encore d'avatar