Anamor

Les cerfs-volants de Kaboul

Critique de l'œuvre

Kaboul, années 70. Amir et son serviteur Hassan sont amis depuis toujours. Ils passent le plus clair de leur temps ensemble et se passionnent pour les combats de cerfs-volants, évènement incontournable à cette époque. Cependant, une nuit, par un hiver froid, Amir va commettre la pire des lâchetés. Depuis ce jour, les deux amis ne s'adressent quasiment plus la parole.
Trente ans plus tard, alors exilé aux Etats-Unis, Amir reçoit un coup de fil du Pakistan. Il existe un moyen pour lui de racheter sa faute. Il va donc replonger au cœur de son pays natal, l'Afghanistan, désormais dirigée par les terribles talibans.
C'est une véritable leçon de culture que nous offre Khaled Hosseini dans son roman. Nous plongeons au cœur de l'Afghanistan en période de paix, les années 70 puis en plein milieu du régime taliban. Cette découverte est poignante. L'intensité et la cruauté des propos et faits et gestes, fidèles (on l'espère) à la réalité sont assez déroutantes. Au-delà de cet enseignement historique, c'est bien l'histoire d'amitié tragique entre Amir et Hassan qui nous soulève le cœur.
Un roman riche en émotions et un dépaysement total.
A lire de toute urgence.
Les cerfs-volants de Kaboul
Une critique signée Nicolas
Inscrit le 11 mai 2008  |   264 critiques publiées
Catégorie(s) préférée(s) : Fantasy, Polars - Thrillers
Nicolas

Vous avez aimé cet article, vous devriez également apprécier

Le coin des internautes

Moyenne des notes :   (2)
2
0
0
0
0
 
Pas encore d'avatar

Nath56

Une histoire terrible dans laquelle on se laisse emporter sans résister. On se retrouve en terrain inconnu et plutôt effrayant par moments.


Nath56 - 11 novembre 2014 -

Nardine

Un livre attachant troublant, qui ne vous laissera pas indifférent, que vous devez absolument lire, conseillé, offrir...


Nardine - 19 août 2009 -