Anamor

Les cités des anciens 2, Les eaux acides

Critique de l'œuvre

Alise, accompagnée de Sédric, le secrétaire de son époux, partent à bord du Parangon pour rejoindre le Désert des Pluies. L'expédition permettant à Alise d'étudier les dragons va nous permettre d'en apprendre un peu plus sur le personnage de Sédric et ses objectifs.
De son côté, Thymara a accepté la mission de sauvetage des Dragons. Elle prend donc la route, en direction de Carrassic, en compagnie d'autres renégats. Ce long voyage sera l'occasion pour elle et pour les autres gardiens, de remettre leur vie et les lois du Désert des Pluies en question. Des clans au sein des gardiens vont rapidement se former, relevant alors la véritable identité et les plans de chacun.
Arrivés au Désert des Pluies, Alise et Sédric vont embarquer au bord du Mataf pour prendre part à l'expédition. Mettant ainsi en péril la réputation de son mari ainsi que ses propres principes, Alise n'est pas insensible au charme de Leftrin, le capitaine du Mataf.
Ce tome représente une transition et un tournant dans la vie des protagonistes. Tous vont prendre conscience qu'ils vivent dans une prison, emprisonnant leurs rêves et leur vraie nature. Ils vont alors se battre contre leur pire ennemi : eux-même.
Robbin Hob nous fait également un clin d'oeil en faisant apparaître les personnages principaux de Les aventuriers de la mer. Althéa et Brashen sont tous deux à la barre du Parangon. Nous apprenons alors qu'ils sont tous deux parents. Le clin d'oeil s'arrête ici, peut-être l'auteur va se servir, dans les prochains tomes, de la progéniture d'Althéa et Brashen, pour ainsi capitaliser sur son précédent cycle ?
Les cités des anciens 2, Les eaux acides
Une critique signée Rémi
Inscrit le 02 juillet 2010  |   65 critiques publiées
Catégorie(s) préférée(s) : Fantasy, Polars - Thrillers
Rémi

Le coin des internautes

Pas encore d'avatar