Anamor

Les enfants de la liberté

Critique de l'œuvre

« On est tous l'étranger de quelqu'un », j'aime cette citation sans réellement savoir pourquoi enfin là n'est pas le sujet… quoi que tout est lié !
Les enfants de la liberté, septième roman de Marc Levy que j'ai, comme tous les autres d'ailleurs, littéralement dévoré. Certaines personnes me diront « Ce n'est qu'un auteur commercial qui ne vaut pas la peine d'être lu. » , n'est-ce pas Nicko, je leur répondrai alors « Mais Musso n'en est-il pas un non plus ? ». Fin bref cette petite parenthèse se referme, je ne vais pas vous parler pendant 3h de Levy ce n'est pas réellement mon but. Mais donnez vous la peine de lire au moins un de ses livres et pourquoi pas celui-ci que j'aime tout particulièrement.
C'est l'histoire de deux frères pendant la Seconde Guerre Mondiale qui décident d'allier leurs forces pour lutter au sein d'une bande d'adolescents : la 35e Brigade. Nous allons suivre au jour le jour leurs combats, leurs problèmes, leurs histoires de cœur (et oui !) … Cette histoire certes racontée avec naïveté ne peut que nous toucher. Ce n'est pas seulement l'histoire de deux jeunes puisque Levy nous raconte ici une partie de son intimité, ses deux personnages représentent en effet son père et son oncle.
On aime le récit avec cette page de notre passé, la bravoure, l'héroïsme des personnes qui ont modifié le cours de notre histoire avec leurs petites actions quotidiennes.
On aime et on est ému tout simplement, les pages défilent et la dernière arrive tellement vite que l'on referme ce roman avec regret.
A lire ABSOLUMENT !
Les enfants de la liberté
Une critique signée Aline
Inscrit le 07 septembre 2008  |   211 critiques publiées
Catégorie(s) préférée(s) : Polars - Thrillers, Romans français
Aline

Le coin des internautes

Moyenne des notes :   (7)
1
2
0
1
3
 
Pas encore d'avatar

Pas encore d'avatar

Un livre à lire et à relire... il nous montre la vie d'un résistant... mai nous dit bien que ce n'est pas un jeu d'enfants. Le combat c'est David contre Goliath ? A vous de vous faire une idée...


Pikapika - 17 mai 2011 -

Pas encore d'avatar

L'écriture est belle, c'est ce qui fait la classe de M. Levy. Mais la vérité est trop souvent bafouée. La Gendarmmerie n'a pas toujours été exemplaire pendant l'occupation, mais elle ne fusillait pas les résistants dont beaucoup de ses hommes faisaient partie.
A revoir !


Memoria - 22 octobre 2009 -

Pas encore d'avatar

Je n'ai pas voulu le terminer car il est vraiment ennuyeux !


Mess - 12 juin 2009 -

Daniel

Lévy, Musso : même "littérature" commerciale sans intérêt particulier hormis celui de n'avoir absolument rien d'autre à lire...


Daniel - 28 mars 2009 -

Pas encore d'avatar

Marc Lévy a un style bien particulier qui m'a charmé dans tous les livres que j'ai pu lire !
Il a une façon d'écrire qui est censé, qui est vrai, chaque détail est impressionnant... enfin bref, ce livre est génial !

Je n'ai pas encore eu l'occasion de lire "Toutes ces choses qu'on ne s'est pas dites" qu'on m'a vivement conseillé ! ^_^


Isil - 09 janvier 2009 -

Pas encore d'avatar

Style simple, souple. Les mots sont bien choisis et la façon dont il décrit est correcte. Les passages violents, contrairement à d'autres écrivains, ne regorgent pas que de sang, de tout ce qui pourrait effrayer le lecteur lors de sa lecture. Je pense simplement que ce livre est génial, une histoire que j'apprécie, une façon d'écrire qui est censée. Bref, si je peux me permettre Nardine, continuer ce livre n'est pas une mauvaise chose, bien au contraire ! Je me dois de le conseiller, pour Marc Levy, pour les enfants de la liberté mais pour le plaisir que j'ai eu à le lire et que je désire partager.


Milena - 19 novembre 2008 -

Nardine

Et bien moi,ce livre ne m'a pas séduite, peut-être n'ai je pas envie de ce genre de lecture en ce moment!!le fait est que je l'ai refermé avant la fin.


Nardine - 13 novembre 2008 -