Anamor

Les Exilés 1, Le passage

Critique de l'œuvre

Votre voisin ne dort jamais. Une de vos connaissances soulève des charges lourdes sans effort. Des passants parlent de leur pays lointain qui ne figure sur aucune carte. Des individus évoquent les humains comme une race à part.
Si vous avez remarqué ça, alors vous êtes l’un des rares à vous douter que nous partageons la Terre avec les exilés. Ceux-ci sont des gobelins, des elfes, des orques ou d’autres créatures originaires des contrées magiques de Caltaron.
Échoués sur notre terre, ils tentent de survivre dans notre monde, à leurs yeux, étrange et hostile.
Combien sont-ils ? Où vivent-ils ? Que veulent-ils ?
Sont-ils à l’origine de nos légendes ?
Existe-t-il une Histoire secrète de la Terre ?
Attention, si vous levez le voile sur leur existence, la vôtre sera changée à jamais.
Le passage, la nouvelle saga de Patrick Bert, introduit l'univers d'Olgir le barde dans notre monde réel, celui que nous connaissons.
L'auteur part d'un postulat original et intéressant : le monde d'Olgir, bourré de magie et de personnages imaginaires (le sont-ils vraiment ?), serait simplement un monde parallèle au nôtre. Comment le connaissons-nous ? Certains de ces personnages, des orcs, des trolls, des elfes sont exilés sur notre bonne vieille terre, déguisés en ''humains''. Excellent !
Les chapitres sont entrecoupés de petits moments sympas et comiques qui reprennent les événements de l'Histoire de notre humanité mais détournés pour s'ancrer dans cette histoire imaginaire (vraiment ?). Ces moments sont bien pensés et distrayants, je les ai même davantage préféré à l'histoire principale.
Ce premier tome pose les bases de ce qui pourraient devenir une saga de 5, 10, 20 ou x tomes. Cette possibilité m'interroge car j'aime bien les sagas qui ont une fin, dont la trame est connue de l'auteur à l'avance. J'espère que M. Bert fera avancer l'histoire à un bon rythme sans se perdre dans des tomes ''inutiles'' ou qui trainent en longueur comme j'ai pu l'entendre des lecteurs de la saga Le Trône de Fer, de George R. R. Martin.
Au global, un bon premier tome, une histoire efficace, pour les adolescents et adultes et je lirai le second tome avec plaisir.
Patrick Bert est un romancier de fantasy très prometteur avec lequel les enfants peuvent découvrir la fantasy.
Les Exilés 1, Le passage
Une critique signée Nicolas
Inscrit le 11 mai 2008  |   264 critiques publiées
Catégorie(s) préférée(s) : Fantasy, Polars - Thrillers
Nicolas

Les Exilés sur Anamor (Série en cours)

Le coin des internautes

Pas encore d'avatar