Anamor

Les femmes de Brewster Place

Critique de l'œuvre

Belfond
Ce roman nous a été offert par les éditions Belfond !
Brewster Place. Une rue, ou plutôt une impasse, bordée d'immeubles. Une cité ghetto noire des années 70, coupée des quartier blanc par un mur. Les gens qui habitent à Brewster Place s'y sont rarement installés par choix. Parmi ces gens, il y a Mattie, mère célibataire abandonnée par son fils ; Luciela, épouse malheureuse ; Etta Mae Johnson, beauté vieillissante ; Theresa, lesbienne et fière de l'être ; Kiswana, qui s'appelle en réalité Mélanie mais veut affirmer son identité afro-américaine ; et bien d'autres. Toutes ces femmes se croisent, espèrent et surtout rêvent d'une vie meilleure. Elles vivent dans la tristesse, la peur, la misère, la dignité ou l'attente, dans cette rue sombre et sale abandonnée des autorités.
"Les femmes de Brewster Place" est un roman poignant, divisé en chapitres courts se focalisant sur une seule femme à la fois. Un livre plein de colère et de compassion pour toutes ces cités que l'on laisse pourrir dans leur misère. C'est fort, hyper-réaliste, et on n'en sort pas avec le sourire.
Les femmes de Brewster Place
Une critique signée Chantal
Inscrit le 06 juin 2010  |   95 critiques publiées
Catégorie(s) préférée(s) : Polars - Thrillers, Romans français
Chantal

Le coin des internautes

Pas encore d'avatar