Anamor

Les filles de Roanoke

Critique de l'œuvre

À la suite du décès de sa mère, Lane retrouve ses grands-parents à Roanoke, la maison familiale qu'elle n'a jamais connue, où se trouve déjà sa cousine Allegra. Celle-ci lui fait comprendre qu'une malédiction règne sur les filles de Roanoke. Soit elles disparaissent, soit elles meurent. Alors quand sa cousine disparaît, Lane fera tout pour percer le mystère qui les entoure.
Soyez prévenu, une fois plongé dans cette histoire, ces filles resteront gravées dans votre mémoire. Ici il est question d'amour mais pas au sens le plus pure que vous connaissez.
C'est une histoire vraiment forte que nous livre l'auteure. J'ai été happée par le récit terriblement addictif de ces jeunes filles. Dans cet espèce de huis clos malsain, nous retraçons des morceaux de vie de toutes les filles de Roanoke. Ce qu'elles ont ressenti, ce qu'elle ont vécu. Nous alternons entre passé et présent et les pièces du puzzle s'assemblent au fur et à mesure, pour mettre en lumière toute la noirceur de l'âme humaine.
Un véritable coup de cœur pour moi. Je ne m'y attendais pas mais il est certain que je ne les oublierai pas... les filles de Roanoke.
"Nous sommes les filles de Roanoke, Lane. Les blessures font partie du lot."
Les filles de Roanoke
Une critique signée Mosaik
Inscrit le 17 mai 2017  |   39 critiques publiées
Catégorie(s) préférée(s) : Polars - Thrillers, Romans fantastiques
Mosaik

Le coin des internautes

Pas encore d'avatar