Anamor

Les Mondes d'Ewilan 1, La Forêt des captifs

Critique de l'œuvre

Alors que ses parents et son frère partent explorer les territoires sauvages de Gwendalavir, Ewilan et Salim retournent dans leur monde précédent. Sitôt arrivés, la jeune dessinatrice est enlevée et emmenée à l'Institution. Dans ce laboratoire secret et clandestin, Ewilan sera torturée, manipulée et moralement détruite par son ennemi juré, Eléa Ril' Morienval qui n'aspire qu'à se venger et à dominer Gwendalavir.
Privée de ses facultés, elle ne pourra compter que sur le courage de Salim pour la sauver.
Après une première série (La Quête d'Ewilan) qui se déroule dans Gwendalavir, axer les événements dans le monde que l'on connaît est assez judicieux. Il a notamment permis à Bottero de narrer quelques scènes cocasses.
Les personnages évoluent assez distinctement, Ewilan s'assombrit, Salim mûrit et Maniel s'humanise... Ces évolutions enrichissent la narration qui devient par ailleurs moins gentillette.
Ce premier tome est caractérisé par une pléiade d'actions, toutes bien synchronisées, par la découverte d'un nouveau personnage sympathique et attachant mais que l'on imagine de passage.
Dans ce tome, les valeurs mises en avant par Bottero sont le courage, l'amitié, le calme mais aussi le sacrifice.
En conclusion, on est ravi de vivre de nouvelles aventures en compagnie d'Ewilan et de ses compagnons si atypiques.
Les Mondes d'Ewilan 1, La Forêt des captifs
Une critique signée Nicolas
Inscrit le 11 mai 2008  |   264 critiques publiées
Catégorie(s) préférée(s) : Fantasy, Polars - Thrillers
Nicolas

Le coin des internautes

Moyenne des notes :   (1)
1
0
0
0
0
 
Pas encore d'avatar

Julie

J'avais vraiment beaucoup aimé ce livre. Je me rappelle encore les émotions que j'avais ressenties à la première lecture, il y a maintenant pourtant près de 10 ans.

Une histoire qui nous tient en haleine, des personnages toujours attachants, vraiment un magnifique livre !


Julie - 01 mai 2013 -