Anamor

Les petits polars du Monde saison 1 1, Les Négatifs de la Canebière

Critique de l'œuvre

Nice, 1944. On a retrouvé la Bugatti d’Émile Galande au fond de la rivière avec, à son bord, la belle Chloé Valmierini. Noyée. Même si le médecin légiste privilégie l’accident, un procès a lieu, Émile est reconnu coupable d’assassinat. Mais la Libération est en marche et tandis que les miliciens et leurs amis de la Gestapo évacuent la cité, Émile retrouve espoir. Jusqu’au jour où, à Marseille, sur la Canebière, un braquage qui tourne mal vient changer la donne...
Les Négatifs de la Canebière se déroule à Nice en 1944, alors que la France est encore sous l'occupation Allemagne. Voici le contexte de l'histoire, même s'il n'a que peu d'importance... Cette très courte nouvelle, d'à peine 50 pages est très poussive et n'est pas agréable à lire. Il y a de nombreux personnages, pour lesquels nous sont donnés des détails inutiles lorsque l'on désire écrire une histoire courte. A mon avis, ce format de roman se doit très vite à l'essentiel, et ce n'est pas le cas ici... De ce fait, l'histoire est ennuyeuse, décousue et malgré le peu de pages, j'ai failli abandonner plusieurs fois la lecture...
Les petits polars du Monde saison 1 1, Les Négatifs de la Canebière
Une critique signée Nicolas
Inscrit le 11 mai 2008  |   264 critiques publiées
Catégorie(s) préférée(s) : Fantasy, Polars - Thrillers
Nicolas

Le coin des internautes

Pas encore d'avatar