Anamor

Les petits polars du Monde saison 1 8, Le Grand Voyage

Critique de l'œuvre

Gilda entame une croisière avec son fils afin de découvrir plusieurs endroits à un prix très bas. En effet, désormais le low low cost existe. Alors que la première journée se déroule bien, le bateau est soudain arrêté, les portes coupe-feu verrouillées et le personnel de bord ne répond plus. Après plusieurs heures, alors que le bateau ne semble pas vouloir repartir, la panique s'empare des quelques 1500 passagers...
Que se passe-t-il ? Et quel est le lien avec cet homme, qui, en début de roman s'est suicidé après, avoir, semble-t-il, assisté à la mort de sa femme et ses enfants ?
Franck Thilliez nous propose un huis-clos dans cette courte nouvelle d'une cinquantaine de pages. Tous les ingrédients d'un bon roman sont réunis : une intrigue passionnante, un suspens insoutenable, un huis-clos irrespirable et des réactions très humaines. La narration est donc vive et oppressante, sans longueur, l'auteur fonce vers le dénouement qui ne se fait pas attendre.
Une nouvelle rondement bien menée, sur un sujet qui fut d'actualité il y a quelques années et qui montre l'étendue des capacités d'écrivain de Franck Thilliez.
Les petits polars du Monde saison 1 8, Le Grand Voyage
Une critique signée Nicolas
Inscrit le 11 mai 2008  |   264 critiques publiées
Catégorie(s) préférée(s) : Fantasy, Polars - Thrillers
Nicolas

Le coin des internautes

Pas encore d'avatar