Anamor

Les Piliers de la Terre

Critique de l'œuvre

Angleterre, XIIème siècle, Tom est maçon. Son rêve, construire une cathédrale. A la recherche d'un chantier conséquent, qui lui permettrait de vivre toute sa vie dédiée à ce projet, il emmène sa femme et ses enfants sur les routes. Mais la famine, les hors la loi et le froid auront raison de sa femme qui mourra, en mettant au monde leur troisième enfant, un fils. Les derniers mots d'Agnès était les suivants : « Bâtis pour moi une belle cathédrale ». Mais Tom ne sera pas seul, en effet, Philip un jeune moine ambitieux et profondément pieux fera tout pour l'aider, au contraire de William Hamleigh dont le but est conquérir le pouvoir par la peur et les massacres.
Qu'il est difficile de se lancer dans la lecture d'un roman de plus de 1 000 pages quand tant d'autres romans nous font de l'œil. Et pourtant les quelques jours ou semaines plongé dans l'aventure Les Piliers de la Terre valent réellement la peine.
C'est sur fond doucement historique (guerre entre le roi Stephen et Maud) que Ken Follett nous a ficelé une fiction bien structurée.
L'élection d'un prieur, la nomination d'un évêque, les complots d'une prise de pouvoir, mais aussi toutes les phases de la construction d'une cathédrale ou d'une église, tout nous est décrit avec force détails et convictions. Rien d'ennuyeux dans ces pages et pages de description ; la narration est fluide et on en apprend beaucoup.
Outre l'esprit de développement, on peut noter vers la moitié du roman une certaine prévisibilité qui commence légèrement à ennuyer. En effet, les aspects construction sont vraiment agréables à lire. Sous le commandement de Philip, le prieuré de Kingsbridge va devenir un petit village florissant puis une petite ville. Chaque étape nous est décrite, ainsi que les éléments qui permettent le développement. Mais tout évènement positif est réduit à néant par le comte William Hamleigh, comme d'habitude... mais lorsque le lecteur pourrait en avoir assez de ce cycle, Follett l'amène à un tournant de l'œuvre. Une belle manœuvre qui pourtant n'aura pas l'effet escompté. Les habitudes reprennent en pire et la lassitude s'empare à nouveau du lecteur.
Il faut donc souligner l'énorme travail de documentation de l'auteur concernant les différentes cathédrales anglaises et françaises. Le lecteur pourra désormais, grâce à un simple roman, regarder l'architecture d'une cathédrale d'un œil différent, basé sur la construction et les questions qu'elle soulève.
Pour conclure, Les Piliers de la Terre est une fresque historique qui mérite d'être lue.
Les Piliers de la Terre
Une critique signée Nicolas
Inscrit le 11 mai 2008  |   263 critiques publiées
Catégorie(s) préférée(s) : Fantasy, Polars - Thrillers
Nicolas

Le coin des internautes

Moyenne des notes :   (6)
5
1
0
0
0
 
Pas encore d'avatar

Nath56

Certains trouvent que 900 pages, c'est long.
Que les romans historiques, c'est ennuyeux.
Que le métier de maçon n'a rien de passionnant.
A tous ceux là, moi je dis : lisez ce bouquin, vous changerez d'avis ! Je n'ai certes jamais eu peur des gros livres, mais n'étais pas spécialement attirée par les romans historiques ou les documentaires sur l'architecture... Mais j'ai vraiment dévoré -et adoré- "les piliers de la terre"...


Nath56 - 09 novembre 2014 -

Plexus

Voilà un roman qui m'a complètement envoûtée ! Certes, il est plutôt commercial, mais au moins, ça marche : j'ai été complètement incapable de m'en détacher jusqu'à l'avoir terminé, au point de restreindre mon sommeil au maximum et de le sortir entre chaque cours o_O
Ce bouquin remplit son rôle à 200% : divertir, faire rêver, passionner. Si vous en attendez autre chose, ce n'est pas celui qu'il vous faut.


Plexus - 26 février 2013 -

Pas encore d'avatar

Un livre très long mais une histoire tellement passionnante. A lire sans avoir peur du nombre de pages.


Muztiko - 22 novembre 2012 -

Pas encore d'avatar

J'ai découvert Follett avec ce chef-d'oeuvre et depuis je ne lache plus l'auteur, je suis une vraie groupie !


Virginie - 08 juillet 2011 -

Pas encore d'avatar

Ce livre est magnifique, on se retrouve plongé dans cet univers totalement éloigné de nous... Les personnages sont saisissant de courage, d'humilité, d'abnégation. En disant cela je ne parle évidemment pas du triste sir qui détruit tous les efforts des villageois. A lire absolument !


Miss - 19 mars 2011 -

Rémi

J'ai découvert Ken Follett avec ce roman à la suite de quelques échos favorables. Je me suis jeté, un peu à l'inconnu, dans un livre de plus de 900 pages qui pourrait en freiner plus d'un.
Mettez cette crainte de côté et lancez vous dans cette formidable fresque historique. Comme d'habitude avec Ken Follett, le travail de documentation est poussé et les descriptions fluides. Les personnages attachants et la trame assez plaisante.

Je ne vais pas répéter en détail ce qu'a dit Nicko puisque je partage son point de vue, mais j'insiste sur le fait que ce livre doit être lu par tous les passionnés de roman historique.


Rémi - 13 septembre 2010 -