Anamor

Les tribulations d'une caissière

Critique de l'œuvre

Les tribulations d'une caissière, un livre que l'on peut qualifier d'autobiographique. Anna Sam, auteur de vingt-huit ans, nous raconte les huit années qu'elle a passées derrière sa caisse de supermarché. Alors qu'elle avait dans sa poche son diplôme universitaire de littérature, les aléas de la vie ont fait qu'elle n'a pas eu le choix quant à ce travail. Jour après jour pour « survivre », cette jeune femme a décidé de tenir un blog qui est aujourd'hui retranscrit en livre.
Elle nous décrit ses expériences, ses clients, et passe en revu tous les comportements possibles lors des files d'attentes aux caisses.
Un petit livre de 180 pages environ que l'on peut qualifier de décousu. Les chapitres s'enchaînent sans suivre une certaine logique que l'on retrouve généralement et qui sert d'habitude de fil d'Ariane à notre lecture. L'effet « blog » est trop visible et ce n'est pas ce que j'aime dans un roman. Pourtant ce livre est plutôt rafraîchissant, il fait parfois rire, souvent sourire. On ne peut que se retrouver dans les anecdotes qu'Anna nous raconte. Autant en tant que client qu'en tant que spectateur. Qui n'a jamais regardé, écouté des altercations hôtesses de caisses/clients ? Qui n'a jamais entendu quelqu'un dire « si tu travailles mal à l'école tu finiras caissière comme elle », comme si ce métier n'était qu'une honte. Dernière remarque, ce livre n'est pour moi qu'une succession de critiques de la part d'Anna. Les hôtesses de caisses ne sont-elles que les victimes de cette société de consommation ? Que deviennent alors les clients ? Beaucoup de questions que notre auteur a visiblement ignorées, probablement à tort...
A lire dans le train par exemple, pour passer le temps sans attendre beaucoup du roman que l'on a dans les mains.
Les tribulations d'une caissière
Une critique signée Aline
Inscrit le 07 septembre 2008  |   218 critiques publiées
Catégorie(s) préférée(s) : Polars - Thrillers, Romans français
Aline

Le coin des internautes

Moyenne des notes :   (5)
0
1
1
2
1
 
Pas encore d'avatar

Nath56

Je disais dans un autre commentaire que rares étaient les livres que je ne finissais pas... Celui-ci m'est tombé des mains tellement c'est ennuyeux. Il n'y a que des récriminations (oui, ce n'est pas drôle d'être caissière, je sais, je l'ai fait aussi...) et le style n'arrange rien. Ce qui aurait pu être un témoignage intéressant n'est qu'une suite de pleurnicheries. Et sans être méchante, au final, je n'avais même pas envie de plaindre cette personne.


Nath56 - 11 novembre 2014 -

Pas encore d'avatar

Bonjour,

Un livre qui montre le quotidien d'une hôtesse de caisse sous forme de billets. Il s'agit d'un métier plutôt difficile et particulièrement dévalorisé.

Je suis moi-même hôtesse de caisse et je sais combien cela est difficile tous les jours. Comme Anna Sam, j'ai fait des études supérieures. Je ne vois pas en quoi cela est compliqué d'imaginer une diplômée caissière. La conjoncture actuelle, des études intéressantes mais avec peu de débouchés...

Écrire permet de mieux vivre ce métier. J'ai également créé [url=http://metiercaissiere.canalblog.com]un blog[/url] !
Le but n'est pas de dire que les clients sont méchants avec les hôtesses de caisse mais plutôt de présenter un métier et d'en découvrir toutes les spécificités.


Jesuiscaissiere - 22 mai 2011 -

Pas encore d'avatar

Bonjour, je n'ai pas été convaincue par ce témoignage qui manque de style. Ce n'est pas très drôle et puis je n'ai pas compris pourquoi elle est restée 8 ans caissière (pardon hôtesse de caisse) alors qu'elle était Bac 4 ou 5. Cela n'a même pas de valeur sociologique. Bonne après-midi. [url=http://dasola.canalblog.com]Mon blog[/url]


Dasola - 19 octobre 2010 -

Pas encore d'avatar

Cet ouvrage fait sourire, on y découvre en effet, les pensées d'une caissière par rapport à son activité professionnelle et à sa relation-clientèle, au travers d’anecdotes assez drôles. C’est intéressant d’y découvrir les différentes facettes des clients.

Cependant, ce livre renforce l’idée que le métier de caissière n’est pas facile et agréable. Il met trop en avant l’égoïsme et le non-respect des clients, ainsi que les mauvaises conditions de travail de ce secteur professionnel, ce qui rend ce témoignage parfois trop sarcastique. Ce livre pourrait être vu comme un exutoire au stress qu’apporte ce métier.

Quoiqu'un peu léger, ce manuel d'anecdotes peut s’avérer utile pour les clients lambda désireux de devenir des citoyens modèles. A lire lors d’un déplacement.


Aurore - 02 avril 2010 -

Rémi

Effectivement, il y a ce côté billet de blog qui se ressent trop dans ce livre. Idéal pour lire entre deux stations de métro mais qui reste trop décousu.

Ce qui m'a surtout dérangé, c'est le sarcasme omniprésent. J'ai eu l'impression de lire un guide qui aurait pu être écrit par des syndicalistes pour nous démontrer la dureté du quotidien des "hôtesses de caisse".

Ne faîtes pas confiance aux clients, ne faîtes pas confiance aux patrons, vous ne pouvez compter que sur vous même pour survivre.
Voilà ce que j'en ai retenu. Malheureusement, je ne pense que pas que c'est l'image que voulez nous peindre ici l'auteur.


Rémi - 23 février 2010 -