Anamor

Les vacances d'Hercule Poirot

Critique de l'œuvre

Hercule Poirot a décidé de passer ses vacances dans un hôtel tranquille, situé sur une île. La mer à perte de vue, un temps calme et ensoleillé, une mer peu agitée qui le berce sur son transatlantique, le plus célèbre détective du monde croit pouvoir séjourner dans une atmosphère sereine et chaleureuse.
C’était sans compter sur Arléna Stuart, une actrice dont le regard suffit à enivrer n’importe quel homme et dont la grande beauté attise la jalousie de la gent féminine jusqu'à ce qu'on la retrouve étranglée.
Hercule Poirot va se mettre rapidement au travail, et il va aider la police à connaître l’assassin d’Arléna : il va d’abord interroger chaque résident de l’hôtel, ensuite repérer les lieux de l’île qui vont révéler leurs secrets pour enfin confondre chaque suspect au crime commis.
Agatha Christie nous offre ici un roman à la fois enivrant car le climat et le cadre géographique représente un idéal pour la plupart d’entre nous et terrifiant car un horrible meurtre été perpétré.
Les personnages sont bien décrits ce qui nous amène à nous demander ce qui va se passer. Les indices pour résoudre ce problème sont disséminés tout au long de l’aventure, mais il faut être un expert pour trouver le coupable avant Poirot, d’autant que ce personnage est mystérieux et très réservé.
Après avoir lu ce livre doué d’un réalisme sans égal, et si vous vous retrouvez dans une situation similaire, vous réfléchirez à deux fois à ce que vous aller vivre, ou à ce qui pourrait bien vous arriver…
« Le mal gouverne le monde en effet, c’est indiscutable. »
Les vacances d'Hercule Poirot
Une critique signée Luc-Antoine
Inscrit le 07 septembre 2012  |   58 critiques publiées
Catégorie(s) préférée(s) : Polars - Thrillers, Romans français
Luc-Antoine

Vous avez aimé cet article, vous devriez également apprécier

Le coin des internautes

Pas encore d'avatar