Anamor

Les yeux du vide

Critique de l'œuvre

Cassy, fraichement diplômée en médecine, décide de sortir fêter ça comme il se doit avec sa meilleure amie. Mais l'euphorie tourne au cauchemar quand la jeune fille se réveille nue et attachée à un lit dans une maison délabrée. Cassy arrive à se détacher et s'enfuit. Elle se pensait tirée d'affaire mais curieusement, la police ne croit pas à son histoire d'enlèvement. A Yukiton, loin de sa ville natale, tout le monde semble la connaître, elle et sa famille ainsi qu'un terrible secret. Cassy décide de mener l'enquête sur ce qu'on lui cache sur sa famille, et le lien avec tous ces morts qui l'entourent. De plus, des phénomènes paranormaux viennent troubler ses nuits. Entailles qui apparaissent et cicatrisent spontanément, ordinateur qui s'allume tout seul, apparitions... Il semblerait qu'un fantôme n'ait pas dévoilé tous ses secrets. Cassy a la conviction que les évènements paranormaux qu'elle vit, sont liés à une série de meurtres perpétrés ces 13 dernières années, et elle décide de mettre sa vie de côté pour élucider le mystère.
Je suis très heureuse d'avoir découvert cette auteure et ce livre. J'ai craqué pour la couverture qui par ailleurs représente très bien l'histoire du roman, et le résumé a fini de me convaincre.
C'est un triller psychologique haletant qui se passe sur quelques jours seulement. On suit notre héroïne heure après heure dans ses tourments, ses découvertes et réflexions. Il y a pas mal de personnages mais ils ont tous leur place dans cette histoire. J'ai été bluffée par la capacité de l'auteure à nous faire tourner en bourrique concernant le tueur. Je me serais cru dans un Cluedo grandeur nature. Plusieurs suspects, de nouveaux qui apparaissent au fil de l'histoire et tous pourraient être coupables. Même si j'avais en tête celui qui pouvait être le responsable, le doute que nous met l'auteure en dévoilant des preuves, nous empêche d'être sûr(e), ce qui nous laisse le suspens jusqu'au bout et c'est vraiment appréciable.
Le côté paranormal m'a vraiment plus également. Mais je ne veux pas trop en dévoiler sur le sujet.
Ce qui m'a manqué dans cette histoire, c'est la confrontation tueur/victime. Nous suivons uniquement une enquête alors que j'aurais aimé revivre peut-être sous forme de flash back ce qui arrivait aux victimes et pourquoi pas le point de vue de Joseph sur ce qui s'est passé à Silver Creek. C'est ce qui aurait fait de ce livre un coup de cœur.
Cela dit, je le recommande car il y a de la recherche et un bon travail d'écriture pour tenter de nous embrouiller. C'est addictif, une fois commencé, on veut savoir la suite et où toute cette histoire va nous mener.
Les yeux du vide
Une critique signée Mosaik
Inscrit le 17 mai 2017  |   39 critiques publiées
Catégorie(s) préférée(s) : Polars - Thrillers, Romans fantastiques
Mosaik

Le coin des internautes

Pas encore d'avatar