Anamor

Long week-end

Critique de l'œuvre

L’histoire se déroule au Etats-Unis, en 1987, lors du week-end du « Labor Day » (1er lundi de septembre). Adèle, une jeune et jolie femme un peu fantasque qui vit quasiment recluse avec son fils de 13 ans, Henri, ne sort que quand elle ne peut faire autrement. En cette fin d’été, Henri ayant grandi et ayant besoin d’un pantalon pour la rentrée des classes, Adèle se voit contrainte de prendre la voiture et de l’emmener au supermarché. Lors de cette sortie, ils vont rencontrer Frank, un taulard évadé et blessé, qu’Adèle va accepter d’héberger le temps d’un long week-end…
C’est le premier roman de Joyce Maynard que je lis, mais j’en lirai d’autres car j’ai beaucoup aimé la douceur de son écriture. « Long week-end » est une histoire d’amour émouvante, un huis-clos dans lequel on apprend à connaître ces 3 personnages, leurs passés, mais également leurs ressentis et leurs émotions. Des personnages très tendres, très vivants que j’aurais eu plaisir à côtoyer plus longtemps ! Henri est un jeune garçon qui ne fréquente guère les jeunes de son âge, il pense qu’il « doit » s’occuper de sa mère, la faire sourire et la rendre heureuse.
Un extrait : « Notre sortie ce jour-là était inhabituelle. Ma mère, en général, n’allait nulle part. Mais j’avais besoin d’un pantalon pour la rentrée des classes. Admettons, dit-elle. Va pour Pricemart. Comme si j’avais grandi d’un centimètre pendant l’été juste pour l’embêter. Comme si elle n’avait pas déjà suffisamment d’ennuis. (…) Tout le mois de juin, de juillet, et désormais quasiment tout le mois d’août, j’avais rêvé qu’il finirait par se passer quelque chose de différent. Autre chose que les sorties avec mon père, pour aller dîner chez Friendly ou jouer au bowling, ou même le voyage dans les White Mountains avec Marjorie, Richard et le bébé (nouvelle famille du père) pour visiter une fabrique de paniers, et cet endroit où Marjorie voulait qu’on s’arrête, parce qu’il fabriquaient des bougies au parfum de canneberge, de citron ou de gingembre. »
Une très belle histoire que je vous recommande !
Long week-end
Une critique signée Nath56
Inscrit le 27 octobre 2014  |   151 critiques publiées
Catégorie(s) préférée(s) : Romans étrangers, Romans français
Nath56

Vous avez aimé cet article, vous devriez également apprécier

Le coin des internautes

Pas encore d'avatar