Anamor

Mercure

Critique de l'œuvre

France, début du XXème siècle, Françoise, infirmière, décide de se rendre sur l'île Mortes-Frontières, au large de Cherbourg. Son rôle, soigner Hazel, la seule fille de l'île. En effet, n'y vivent qu'elle et un vieil homme ainsi qu'une armada de serviteurs et de garde du corps.
Françoise apprend vite qu'il existe des règles sur l'île du vieil homme : Hazel ne doit jamais voir son visage et les seules questions de l'infirmière seront d'ordre pratiques.
Mais l'amitié naissante des entretiens avec la jeune fille, Françoise apprendra que la relation charnelle et affective entre Hazel, 22 ans et Omer Loncours, 77 ans est très spéciale.
Amélie Nothomb nous parle ici d'amour absolu, celui qu'un homme est prêt à défendre quitte à séquestrer (mais aussi mentir et ruiner la vie) la femme qu'il aime pour la garder près de lui.
On retrouve ici un principe bien connu du prisonnier qui se prend d'affection pour son geôlier.
A noter qu'Amélie Nothomb fournit deux fins à son roman. Original, surtout que la seconde fin colle bien plus avec l'esprit pervers et absolu du roman.
Un roman qui se lit vraiment rapidement et aisément.
Mercure
Une critique signée Nicolas
Inscrit le 11 mai 2008  |   264 critiques publiées
Catégorie(s) préférée(s) : Fantasy, Polars - Thrillers
Nicolas

Le coin des internautes

Moyenne des notes :   (4)
3
0
0
0
1
 
Pas encore d'avatar

Pas encore d'avatar

ce livre est d'une nullité consternantes


Lichen - 12 novembre 2011 -

Pas encore d'avatar

C'est vraiment un livre fantastique. Pas un seul moment je me suis lassée. Mais le mieux est que tout au long du livre on ne peut pas se douter de la fin. Je dirais que c'est un des meilleurs livres que j'ai lu jusqu'à maintenant. Je serais prête à le relire encore une fois sans hésiter.


Alicia - 18 octobre 2010 -

Daniel

Aucun risque, cher Rémi, si vous connaissez tant soi peu l'oeuvre d'Amélie Nothomb, de tomber sur un roman "à l'eau de rose"...


Daniel - 15 septembre 2010 -

Rémi

L'un des meilleurs Nothomb à mon goût. La relation entre les deux personnages principaux est des plus étranges, inquiétantes mais également envoutantes.
Le thème abordé dans ce roman est celui de l'amour, celui qui résiste lorsqu'il n'y a aucun compromis.

J'avais peur de tomber dans un roman à l'eau de rose et finalement on se retrouve avec une histoire des plus sérieuses, traîtée avec le style reconnu de l'auteur, dans un huis clos presque oppressant.

Ca se lit vite et bien, je vous le recommande !


Rémi - 13 septembre 2010 -