Anamor

Mini-accro du shopping

Critique de l'œuvre

Becky, fan de shopping dont la réputation n'est plus à faire, est devenue la maman de Minnie, une petite fille âgée maintenant de deux ans. Petite mais pas moins précoce, elle a déjà un goût avancé pour la mode et le luxe. Un de ses mots préférés ? Visa ! Becky n'arrive visiblement pas à réfréner ses achats et dépense à nouveau sans compter. Sauf que le temps d'avoir un vrai chez soi où vivre avec sa famille, tout le monde vit chez ses parents. Ça, plus la crise financière qui fait rage, il faut se boucler la ceinture. Dur réalité de la vie pour Becky, y arrivera-t-elle ? Rien n'est moins sûr... surtout quand elle décide d'organiser une fête surprise pour Luke, son mari.
On retrouve avec plaisir la plume de Sophie Kinsella lors d'une nouvelle aventure de Becky. C'est en effet le 6ème tome traitant de cette accro.
L'apparition, parmi les personnages les plus importants, de Minnie permet de renouveler un peu l'histoire bien que le sujet traité reste sensiblement le même (dépenses excessives et non contrôlées, incompréhension familiale, etc.). Comme d'habitude, ce genre de roman est agréable à lire, la lecture est rapide et abordable pour les lecteurs occasionnels (type vacanciers). Les lettres et les listes présentes au cours de ce roman (en fin de chapitre généralement pour aborder le suivant d'un nouveau pied) permettent une lecture plus agréable et sont généralement drôles
Les personnes ayant lu les premiers « tomes » devraient apprécier celui-ci. Pourtant il sera difficile pour Sophie Kinsella d'écrire une nouvelle aventure de Becky. En effet, elle semble avoir épuisé toutes les pistes d'écriture possibles, mais seul le futur nous le dira.
Mini-accro du shopping
Une critique signée Aline
Inscrit le 07 septembre 2008  |   218 critiques publiées
Catégorie(s) préférée(s) : Polars - Thrillers, Romans français
Aline

Le coin des internautes

Pas encore d'avatar