Anamor

Moi, enfant-loup

Critique de l'œuvre

Fleuve Éditions
Ce roman nous a été offert par les éditions Fleuve Éditions !
Fin de la Seconde Guerre mondiale, Liesabeth, une petite allemande de 7ans perd sa mère et sa sœur, toutes les deux mortes de faim. Pour survivre, elle doit fuir. C'est ce qu'elle fait en partant « à l'aventure » et après de nombreux rebondissements, elle va atterrir en Lituanie. Là-bas, entourée d'autres enfants elle devra mendier, travailler, voire voler pour survivre. Cette petite connaîtra des moments difficiles et insurmontables pour la plupart des individus. Avec une force mentale mais aussi physique impressionnante, elle va tenter petit à petit de se reconstruire. Cela passera par l'apprentissage d'une nouvelle langue et par un changement de nom en faveur de Maria. Dans le but de cacher ses origines et ainsi faciliter son intégration dans ce nouveau pays. Mais va-t-elle pouvoir vivre une vie normale après tout cela ?
Nous sommes ici en présence d'un récit retraçant l'histoire vraie de Liesabeth. Ingeborg Jacobs (l'auteure) a retracé avec elle ses aventures pour les retranscrire avec exactitude dans ce document. C'est un témoignage bouleversant qui nous est livré. On y apprend la vie hors normes de cette petite fille mais aussi tout un pan de l'histoire qui nous est plus ou moins méconnu. Il y a en effet de nombreux livres retraçant l'histoire d'enfants juifs mais très peu parlant des allemands qui, eux aussi, ont soufferts de la guerre. La souffrance sans être la même, bien entendu il ne faut pas tout mélanger, a marqué à tout jamais la vie de nombreux enfants dont Liesabeth.
Une lecture instructive qui est tout de même parfois répétitive, non pas à cause d'une mauvaise écriture mais tout simplement parce que les douloureuses mésaventures de cette femme se sont acharnées inlassablement sur elle. La mendicité revient beaucoup, tout comme la vie au goulag par exemple mais de nombreux autres malheurs sont à découvrir dans ce livre.
Un document fleuve noir très intéressant pour découvrir la vie d'une orpheline allemande dans la tournante de l'après-guerre.
Moi, enfant-loup
Une critique signée Aline
Inscrit le 07 septembre 2008  |   218 critiques publiées
Catégorie(s) préférée(s) : Polars - Thrillers, Romans français
Aline

Le coin des internautes

Pas encore d'avatar