Anamor

Nés à minuit 1, Attirances

Critique de l'œuvre

Rien ne va plus pour Kylie. Ses parents divorcent, le fantôme d'un homme en treillis la poursuit, et voilà que ses parents décident de l'envoyer en colo pour les vacances d'été.
Dans le bus qui l'amène à Shadow Falls, un sentiment de malaise entoure la jeune fille. Il y a ce gars dont les yeux semblent changer de couleur, cette fille qui se promène avec un crapaud, ou encore cette nana avec son look gothique à faire froid dans le dos. Qui sont toutes ces personnes étranges qui lui fichent la trouille ? Une fois sur place, une révélation lui sera faite. Si elle se trouve ici, c'est qu'elle n'est pas humaine. Elle découvre alors un monde totalement inconnu où loups-garous, vampires, sorcières, faés, métamorphes ne sont pas juste des personnages de fiction. Le problème est que la jeune fille ne sait pas ce qu'elle est et personne ne semble le savoir. Elle est bien malgré elle, un vrai mystère pour la communauté surnaturelle. Entre amour, amitié et peur, Kylie va devoir se découvrir ou plutôt se redécouvrir et faire face à ce fantôme qui la poursuit.
Nés à minuit, est une série jeunesse, dans un univers fantastique. On y retrouve le cliché du triangle amoureux entre la belle et 2 gars ennemis. Mais ça ne gêne pas trop, car ce n'est pas le cœur de l'histoire. Ici, Kylie veut avant tout connaître ses origines et non se lancer dans une histoire d'amour.
Si on garde à l'esprit que les personnages sont des ados, donc avec des réactions pas toujours logiques, on peut mieux les comprendre. Chaque "clan" (vampires, métamorphes, loups-garous, faés, sorcières) a ses propres rituels, ses propres problèmes liés à leur condition. C'est intéressant, mais je trouve ça trop carré. Kylie a comme par hasard un seul ami dans chaque clan. On sait qu'ils sont nombreux dans cette soi-disant colo, mais il est dommage de ne présenter quasiment que 1 membre de chaque clan comme si on ne pouvait pas assimiler plus de personnages.
C'est un roman qui se lit facilement, l'écriture est fluide mais il n'y a rien de nouveau non plus. Rien qui le différencie d'un autre livre du même genre. Pas de retournement de situation, pas de suspense. C'est une lecture agréable, mais sans plus, l'auteure reste dans les clichés et ne prend pas de risque. Les couvertures des éditions Michel Lafon sont très jolies. Cette série compte 5 tomes. Un spin-off sur Della, l'amie vampire de Kylie est sortie également.
Nés à minuit 1, Attirances
Une critique signée Mosaik
Inscrit le 17 mai 2017  |   39 critiques publiées
Catégorie(s) préférée(s) : Polars - Thrillers, Romans fantastiques
Mosaik

Nés à minuit sur Anamor (Série en cours)

Le coin des internautes

Pas encore d'avatar