Anamor

Nos âmes la nuit

Critique de l'œuvre

Addie Moore, 75 ans et veuve depuis très longtemps, va un jour trouver son voisin Louis Waters, plus très jeune non plus -et veuf également- pour lui faire une étrange proposition : accepterait-il de passer de temps en temps la nuit avec elle ? Il ne s’agit pas de sexe, mais de dormir ensemble, d’avoir quelqu’un à qui parler et tenir la main en s’endormant. Elle se sent si seule et les nuits sont si longues !
Nuit après nuit, Addie et Louis vont apprendre à se connaître, et mettront en commun leurs souvenirs, les bons comme les mauvais (ils sont voisins dans cette petite ville depuis plusieurs dizaines d’années !)
Mais ils vivent dans une petite ville où les ragots vont bon train. Et leur histoire d’amour, pourtant toute de tendresse et de retenue, ne va pas plaire à tout le monde, à commencer par leurs propres enfants…
Un extrait :
« Je me demandais si vous accepteriez de venir chez moi de temps en temps pour dormir avec moi.
Quoi ? Qu’entendez-vous par là ?
J’entends par là que nous sommes seuls tous les deux. Ça fait trop longtemps que nous sommes sans personne. Des années. La compagnie me manque. A vous aussi, sans doute. Je me demandais si vous accepteriez de venir dormir avec moi certaines nuits. Discuter.
Il la dévisagea, l’observant, curieux à présent, circonspect.
Vous ne dites rien. Est-ce que je vous aurai coupé le sifflet ? dit-elle.
Je suppose que oui.
Je ne parle pas de sexe.
Je me demandais.
Non, il ne s’agit pas de sexe. Ce n’est pas comme ça que je vois la chose. Je crois que j’ai perdu tout élan sexuel il y a longtemps. Je parle de passer le cap des nuits. Et d’être allongés sous les draps ensemble et que vous restiez la nuit. Le pire, ce sont les nuits. Vous ne trouvez pas ? »
Plusieurs sujets sont abordés dans ce joli roman. La vieillesse, la solitude, l’entraide, l’amour chez les personnes du 3ème âge… Et le fait que certains trouvent ça choquant, l’intolérance, les ragots…
Une histoire tout en douceur, tolérance et tendresse. À lire !
Nos âmes la nuit
Une critique signée Nath56
Inscrit le 27 octobre 2014  |   150 critiques publiées
Catégorie(s) préférée(s) : Romans étrangers, Romans français
Nath56

Le coin des internautes

Pas encore d'avatar