Anamor

Otages intimes

Critique de l'œuvre

Dans ce roman, on entend la voix d’un homme, Étienne. Il était photographe, il partait prendre des photos dans les pays en guerre, il voulait témoigner de ce qui se passait. Et puis, un jour, il a été enlevé. Il est devenu un otage, un objet d’échange, une marchandise.
On ne sait pas combien de temps il a été enlevé, ni où, ni par qui, ni même pourquoi.
Là n’est pas l’important. On suit son lent cheminement pour retrouver sa liberté, car, s’il a été relâché, il n’est pas totalement libre.
Après avoir été seul si longtemps, il n’arrive plus à côtoyer les gens et même avec ses proches, il a parfois du mal. Alors il marche, il se promène dans la forêt, le terrain de jeu de son enfance. Il retrouve quelques sensations, l’odeur des arbres, la fraîcheur du ruisseau, la chaleur des pierres restées au soleil.
Pour se retrouver, se rassurer, il recrée le trio de son enfance avec ses amis, Enzo le taiseux qui travaille le bois et Jofranka, avocate, qui aide les autres à mettre des mots sur leurs maux.
Même s’il est libre, une partie de lui reste captive, effrayée. Il faut qu’il réapprenne à vivre normalement, sans crainte. Il doit retrouver une partie de lui qui est presque morte là-bas...
Un livre avec très très peu de dialogues, pas d’action mais une tension, une peur palpable tout au long de ce roman. Un très beau livre qu’il est difficile de décrire tant ce ne sont pas les actions qui sont importantes, mais les réflexions de chacun. Celles d’Étienne bien sûr, principalement, mais également les ressentis de sa mère, de son ex-petite amie Emma, de ses amis de toujours Enzo et Jofranka.
Un petit extrait : « L’homme qu’est son fils aujourd’hui a touché la mort, au fond de lui. Maintenant elle peut laisser tomber tous les masques qu’elle a porté pour rassurer. Il connaît la seule vérité : le pouvoir des mères est dérisoire devant la mort. »
Otages intimes
Une critique signée Nath56
Inscrit le 27 octobre 2014  |   151 critiques publiées
Catégorie(s) préférée(s) : Romans étrangers, Romans français
Nath56

Le coin des internautes

Pas encore d'avatar