Anamor

Patience

Critique de l'œuvre

Belfond
Ce roman nous a été offert par les éditions Belfond !
Patience est une jeune femme mariée, mère de 3 enfants. Bonne mère, bonne épouse, soumise à son mari et très satisfaite de son existence. En fait, c'est une jeune femme naïve et innocente à qui ses parents n'ont pas appris grand-chose sur la vie en général et sur la vie de couple en particulier.
Venant d'une famille Catholique et étant elle-même une fervente croyante, elle subit sans broncher le devoir conjugal imposé par son mari mais n'y prend aucun plaisir.
Un soir pourtant, sa vie bascule : elle rencontre un homme, Philip et sans trop comprendre comment, se retrouve dans ses bras, puis dans son lit. Autrement dit, en grand état de "Péché" ! Et là ? Elle découvre que ce fameux devoir conjugal très ennuyeux avec son mari, peut devenir une fête des sens éblouissante...
Ce roman date de 1953, mais il est très "frais" malgré son âge et plutôt drôle. On peut parfois trouver Patience agaçante par sa très (trop ?) grande naïveté qui la fait parfois ressembler à une petite fille, mais il est probable, qu'à l'époque, plus d'une femme lui ressemblait...
Patience est à la fois un roman sentimental à travers l'histoire d'amour que vivent Patience et Philip, une critique de la vie de l'époque (la façon dont le mari traite sa femme) et une critique de la religion poussée à l'extrême (la notion de Péché revient très souvent).
A sa sortie, en 1953, il fut interdit en Irlande.
Au final, un roman très « libertin » pour l’époque ! Certains le comparent à Mme Bovary, peut-être pour l’histoire mais sûrement pas dans le style (je n’ai jamais réussi à lire plus de 50 pages de Mme Bovary, je trouve ça ennuyeux à mourir, alors que j’ai dévoré celui-ci).
Le style est parfois un peu vieillot, mais ça ajoute au charme du roman…
Patience
Une critique signée Nath56
Inscrit le 27 octobre 2014  |   151 critiques publiées
Catégorie(s) préférée(s) : Romans étrangers, Romans français
Nath56

Le coin des internautes

Pas encore d'avatar