Anamor

Patients

Critique de l'œuvre

A vingt ans, en plongeant dans une piscine avec un niveau d'eau trop bas, Fabien Marsaud se déplace des vertèbres. On lui annonce qu'il ne marchera plus. Il passe alors un an dans un centre de rééducation. Lui qui voulait devenir prof de sport voit son avenir changer du tout au tout.
Mais les médecins se sont trompés. Après des mois de rééducation, Fabien se remet debout, et marche, quoiqu'à l'aide d'une béquille. Quelques années plus tard, il se découvre une autre passion : le slam. Il prend le nom de Grand Corps Malade.
"Patients" est son premier livre. Il y raconte son année en centre de revalidation, son entrée forcée dans le monde des handicapées, les rencontres, les drames et les joies qui s'y déroulent. C'est donc une autobiographie.
J'aime beaucoup les chansons de Grand Corps Malade, et j'avais eu l'occasion de voir quelques unes de ses interviews à la télévision. Son parcours et sa personnalité étant intéressants, j'ai eu envie de lire son livre. C'est court et direct, à la fois bourré d'humour et de retenue. Ce livre nous donne un accès à un monde, une réalité que nous, bien portants chanceux, ne soupçonnons pas (ne voulons surtout pas soupçonner ?). Tout ça sans jamais quémander la pitié, bien au contraire. C'est une lecture très intéressante.
Le style "slam" de Fabien Marsaud ressort par endroit, c'est parfois un peu particulier, très "oral" comme façon d'écrire. Pas un chef d'oeuvre de littérature par conséquent, mais cela ne gène absolument pas.
Patients
Une critique signée Chantal
Inscrit le 06 juin 2010  |   95 critiques publiées
Catégorie(s) préférée(s) : Polars - Thrillers, Romans français
Chantal

Le coin des internautes

Pas encore d'avatar