Anamor

Pensées pour moi-même

Critique de l'œuvre

Marc Aurèle était un empereur romain ayant vécu au deuxième siècle après Jésus-Christ.
Pensées est un document écrit par les mains de cet empereur à la fin de sa vie. Alors qu'on pensait un empereur romain conquérant et assoiffé de sang, Marc Aurèle nous signe ici un recueil de pensées inspirées des principes du stoïcisme. On peut comparer ceci au sentiment d'ataraxie, à savoir justement le manque de sentiment.
Et c'est bien là le souci de ce livre, de ces méditations. Une pensée tournée exclusivement vers le manque d'émotion, aujourd'hui semble désuet. Si la sagesse est telle que nous la décrit Marc Aurèle, alors il ne fait pas bon être sage. Le rapport avec Dieu est omniprésent, ne penser à rien d'autres qu'à Dieu, aujourd'hui cela semble une fois de plus dépassé.
Pour finir sur ces documents à mon sens inutiles, lorsque dans les premières pages, on nous conseille de ne plus lire aucun livre, ni de s'instruire d'aucune des manières, alors autant ne pas s'offrir ces deux folio (car les pensées sont divisées en deux : livres I à VI et VII à XII) et passer un agréable moment avec un vrai bon roman.
Pensées pour moi-même
Une critique signée Nicolas
Inscrit le 11 mai 2008  |   264 critiques publiées
Catégorie(s) préférée(s) : Fantasy, Polars - Thrillers
Nicolas

Le coin des internautes

Pas encore d'avatar