Anamor

Petites recettes de bonheur pour les temps difficiles

Critique de l'œuvre

Belfond
Ce roman nous a été offert par les éditions Belfond !
Deux vies, deux femmes, une seule guerre qui leur empoisonne la vie. La douleur de la séparation, elles n’ont personne avec qui la partager. Lorsque cela devient trop lourd pour elles, chacune de son coté décide d’aller dans une association qui permet de mettre en relation des femmes de soldats. C’est ainsi qu’elles se rencontrent "virtuellement". C’est en effet par le biais de lettres qu’elles vont apprendre à se connaitre, qu’elles vont lutter contre la morosité, se donner des conseils, bref qu’elles deviendront amies dans le bonheur et dans la douleur.
C’est un roman particulier que nous livrent Suzanne Hayes et Loretta Nyhan puisqu’il s’agit en effet d’un roman épistolaire. Mais ce n’est pas un simple livre à quatre mains comme il en existe tant d’autres puisque ces deux femmes ne se sont jamais rencontrées lors de l’écriture de cette œuvre. Elles ont écrit comme le font les deux femmes du roman : sans se connaitre, sans se voir mais en s’imaginant et en construisant quelque chose ensemble. C’est cela qui fait de ce roman une belle réussite puisque les personnages ont réellement deux personnalités différentes et l’on comprend mieux pourquoi lorsque l’on sait l’histoire des auteurs.
L’histoire en elle-même est très belle, émouvante et attachante. On a envie d’en savoir plus, on croise les doigts pour qu’elles arrêtent de souffrir. En deux mots comme en cent, on vit avec elles leur vie !
Après la surprise passée des premières pages et de l’écriture « originale », c’est un excellent moment que la lecture de ce roman. A lire sans hésitation si le fond « guerre mondiale » ne vous dérange pas.
Petites recettes de bonheur pour les temps difficiles
Une critique signée Aline
Inscrit le 07 septembre 2008  |   218 critiques publiées
Catégorie(s) préférée(s) : Polars - Thrillers, Romans français
Aline

Le coin des internautes

Pas encore d'avatar