Anamor

Pressentiments

Critique de l'œuvre

Belfond
Ce roman nous a été offert par les éditions Belfond !
2011, le corps d'un soldat de la Grande Guerre est retrouvé parfaitement conservé. Au point que dans les poches de cet inconnu, deux lettres signées H. Canning sont encore lisibles. Elles sont très mystérieuses puisque le destinataire, les lieux et les révélations sont inconnus. Leah, une jeune journaliste se charge de mener l'enquête pour en apprendre un peu plus sur cet individu. Que va-t-elle apprendre sur la famille Canning ? Qui est ce mystérieux soldat ? Qu'est-il arrivé cent ans plus tôt ?
Pressentiments est le deuxième roman de Katherine Webb. L'histoire est faite d'allers-retours entre le passé et le présent pour résoudre une enquête qui semblait prometteuse. Pourtant, je n'ai pas forcément accroché avec ce roman et je n'ai pas réussi à entrer totalement dans l'action. Cela est probablement dû à la lenteur de l'histoire. Il y a beaucoup de descriptions mais, et là est la contradiction, il reste des zones d'ombres qui auraient mérité qu'on les développe davantage. On ne connaît finalement que peu le pasteur Canning alors qu'il reste tout de même un personnage central du roman. L'alternance des époques est tout de même bien réalisée, le lecteur n'a pas à chercher où il se situe. Les chapitres, ou les sous-parties qui les composent, sont bien délimités. Dernier point négatif, le mystère peut aisément être résolu à la moitié du roman, dommage ! Pourtant, le contexte et l'époque font que l'on va au bout du livre pour finalement voir si l'on avait vu juste ou non. Un roman qui met tout de même en avant la lutte des classes, une histoire d'amour inavouable, et de nombreux secrets de famille.
Pressentiments
Une critique signée Aline
Inscrit le 07 septembre 2008  |   218 critiques publiées
Catégorie(s) préférée(s) : Polars - Thrillers, Romans français
Aline

Le coin des internautes

Pas encore d'avatar