Anamor

San-Antonio 116, Des gonzesses comme s’il en pleuvait

Critique de l'œuvre

Bérurier, qui est au chômage, répond à une annonce pour trouver du travail. On recherche un homme cultivé et d’une excellente présentation.
Cependant, la nature des missions confiées pour ce travail est pour le moins singulière : rencontrer des femmes à l’étranger et satisfaire leurs désirs sexuels.
Heureusement que Bérurier a fait appel à San-Antonio pour l’accompagner à l’entretien. Ce dernier est directement choisi par l’employeur, et il accepte car il y a quelque chose de louche : on lui propose cinquante milles francs par femmes.
San-Antonio va vite se rendre compte que tout ce manège n’est qu’une couverture pour des desseins d’une toute autre nature que le plaisir.
Frédéric Dard nous offre ici une aventure passionnante et palpitante ! Comme toujours, l'humour est omniprésent et c'est l'action des personnages qui prédomine, même si les décors et les lieux sont décrits.
Ce roman est un enchainement d'évènements et de situations périlleuses : nos deux héros doivent découvrir le mystère qui se cache derrière l'offre généreuse de leur nouvel employeur, tout en faisant face à ceux qui désirent les éliminer à tout prix. Dans cette histoire, Bérurier et San-Antonio sont livrés à eux-mêmes, et vont faire l'impossible pour se sortir de cette situation.
Même si l'on peut imaginer ce qui va se passer, et que cette annonce cache quelque chose , la fin est inattendue, et nous prouve, une fois de plus, l'étendue de l'imagination de Frédéric Dard !
Nous avons en plus le droit à un aperçu approfondi des meilleures prouesses matelassières du commissaire ! Que demander de plus ?
San-Antonio 116, Des gonzesses comme s’il en pleuvait
Une critique signée Luc-Antoine
Inscrit le 07 septembre 2012  |   58 critiques publiées
Catégorie(s) préférée(s) : Polars - Thrillers, Romans français
Luc-Antoine

Le coin des internautes

Moyenne des notes :   (1)
0
1
0
0
0
 
Pas encore d'avatar

Nath56

Je n'ai pas lu celui-ci, mais en général, San-Antonio me fait bien rire !! Par contre, j'avais essayé un de ceux écrits par le fils de Frédéric Dard et j'avais trouvé ça beaucoup moins bon pour ne pas dire autre chose...


Nath56 - 10 avril 2016 -