Anamor

San-Antonio 65, Béru contre San-Antonio

Critique de l'œuvre

Martial Vosgien, un français exilé au Brésil après avoir commis des attentats à l'aide d'une organisation dont il est le chef, a disparu. Les personnes qui étaient changées de surveiller le moindre de ses mouvements ont perdu sa trace.
San Antonio reçoit l'ordre de partir pour le Brésil afin de retrouver cet homme.
Malheureusement pour le Tondu, San-A refuse cette mission. C'est donc Béru qui s'en trouve chargé. Antoine partira également, mais en tant que vacancier.
Les deux complices vont-ils se mettre des bâtons dans les roues, ou leur amitié va-t-elle prendre le dessus ?
Frédéric Dard nous offre ici une aventure rocambolesque, teintée d'humour et de jeux de mots.
Les actions sont bien décrites et nous sommes plongés au cœur de l'enquête comme si nous y étions. Le suspense est au rendez-vous et nous tient en haleine jusqu'au bout.
Il y a en arrière plan un chassé croisé entre Bérurier et San-Antonio, une sorte de course poursuite dont le vainqueur sera celui qui retrouvera la personne disparue en premier.
Une personne qui ne fait pas partie de l'équipe de San-Antonio participera à l'enquête, ce qui donnera à l'histoire une dimension peu habituelle et un dénouement inattendu.
Même si l'histoire se passe au Brésil et si l'action laisse peu de place aux descriptions, ce livre nous permet de nous évader quelque peu.
Nous allons de surprises en surprises, et cela, jusqu'à la fin du livre où nous comprenons que nous avons tous été piégés par quelqu'un...
San-Antonio 65, Béru contre San-Antonio
Une critique signée Luc-Antoine
Inscrit le 07 septembre 2012  |   58 critiques publiées
Catégorie(s) préférée(s) : Polars - Thrillers, Romans français
Luc-Antoine

Le coin des internautes

Pas encore d'avatar