Anamor

Serum 6, Saison 1, Épisode 6

Critique de l'œuvre

L'épisode précédent nous avait tenu en haleine avec la soudaine apparition d'Anthony, ex-mari de Lola. Cet épisode nous en apprend davantage sur cet homme et sa relation avec la mère d'Adam.
Par ailleurs, ce sixième et dernier volet de la saison 1 nous emmène un peu plus loin sur le passé d'Emily, Draken tentant le tout pour le tout en se rendant sur l'île Swans Island jusqu'au couvent ayant abrité la petite fille d'Emily Scott.
Alors que ce dernier fait cavalier seul, Lola reprend officiellement l'enquête, remontant piste sur piste jusqu'à un entrepôt fraîchement abandonné. Entre son fils qu'elle sait en danger avec son ex-mari et son enquête, Lola ne sait plus où donner de la tête. Surtout que les tueurs sont toujours sur la piste de Draken, bien décidés à éliminer le psychologue.
Comme à leur habitude, nos deux jeunes auteurs passent leur temps à résoudre quelques énigmes, à nous proposer quelques réponses pour, l'instant d'après, nous offrir de nouvelles questions, ajoutant une nouvelle couche au suspense déjà bien présent.
On obtient la confirmation après cette saison une que l'histoire est bien ficelée, dense et extensible à souhait, surtout si les enquêtes et histoires parallèles se multiplient.
La fin de ce volume et donc de la saison va faire regretter au lecteur d'avoir lu ce sixième tome, car comme d'habitude il s'achève sur un cliffhanger. Et ce qui ne pose pas de problème quand l'attente est d'un ou deux mois le devient lorsque le prochain roman ne sera disponible que d'ici un an.
Une petite crainte s'élève pour la saison deux, où nos auteurs iront ? Comment tenir les lecteurs en haleine sans envisager d'incessants et rocambolesques rebondissements ?
Petite note personnelle, les QR code sont pour moi tombés aux oubliettes. Du silence, rien de tel pour lire un roman.
Serum 6, Saison 1, Épisode 6
Une critique signée Nicolas
Inscrit le 11 mai 2008  |   264 critiques publiées
Catégorie(s) préférée(s) : Fantasy, Polars - Thrillers
Nicolas

Le coin des internautes

Pas encore d'avatar