Anamor

Sous l'aile du bizarre

Critique de l'œuvre

Ce roman croise différents récits, tout d'abord nous nous trouvons sur une petite île de la côte écossaise loin de tout. Là-bas Effie narre à sa mère le récit de sa vie étudiante à l'université de Dundee. Elle en profite aussi pour la questionner sur son passé, qu'elle ne connait peu voire pas du tout. Les personnages de ce roman sont tous plus décalés les uns que les autres et se succèdent continuellement pour nous amener dans une atmosphère mystérieuse, surprenante, carrément déroutante ! En effet, on y trouve entre autre un chien jaune, un détective privé nommé Chick, un professeur atteint d'amnésie...
Ce commentaire sera probablement court puisque je n'ai absolument pas été emballée. Rentrer dans ce roman a été vraiment difficile, beaucoup trop de personnages, une écriture trop déjantée pour moi, absolument pas à mon goût et c'est dommage.
Ce qui peut plaire à certains c'est de suivre avec les yeux d'Effie les étapes d'une création littéraire avec tous les problèmes que cela comporte puisqu'elle et ses camarades ont dû écrire pendant leurs études (études littéraires obligent !), ce n'est malheureusement pas non plus ma tasse de thé...
Même les secrets de cette famille qui sont plutôt bien amenés vers la fin par la plume de Kate Atkinson n'ont pas réussi à me faire oublier l'ennui que j'ai ressenti au fil des pages.
Ce roman ne me laisse pas un bon souvenir. Si tous les romans de cet auteur sont à l'image de celui-ci alors je ne retenterais pas l'expérience. Et vous quel est votre avis ?
Sous l'aile du bizarre
Une critique signée Aline
Inscrit le 07 septembre 2008  |   218 critiques publiées
Catégorie(s) préférée(s) : Polars - Thrillers, Romans français
Aline

Le coin des internautes

Pas encore d'avatar