Anamor

Souvenirs d'enfance 2, Le Château de ma mère

Critique de l'œuvre

Les journées de chasses et de marche intensives continuent.
Un jour, Marcel fait la rencontre d’un jeune chasseur de son âge, Lili. Ce dernier connaît l’endroit, et sert désormais de guide à Marcel.
Pour capturer ses proies, Lili pose des pièges. Les journées deviennent mieux organisées : Lili et Marcel posent leurs pièges le matin, et viennent les relever le soir.
Tout se passe pour le mieux jusqu’au jour où les vacances prennent fin. Il est temps pour le jeune Marcel et sa famille de reprendre le travail et de retrouver la vie de la ville.
Cette nouvelle année scolaire est décisive pour Marcel, il doit passer un examen important au mois de juin prochain, et s’il le réussit, il obtiendra une bourse d’étude.
Dans ce second tome des souvenirs de Marcel Pagnol, il continue son autobiographie et son histoire.
Le jeune Marcel a grandit il devient plus consciencieux à la pensée que les résultats de ses examens sont définitifs : ils lui ouvriront les portes de son avenir, et l’honneur de son école, où enseigne son père, est en jeu.
Les personnages sont humanisés, et les soucis de la vie quotidienne ainsi que les imprévus sont plus présents que dans le premier tome.
Même si les parties de chasse durent moins longtemps, les descriptions des lieux sont toujours délicieuses et nous plongent dans l’univers de l’auteur.
Ce second tome succède naturellement au premier. Il est tout aussi exquis.
Souvenirs d'enfance 2, Le Château de ma mère
Une critique signée Luc-Antoine
Inscrit le 07 septembre 2012  |   58 critiques publiées
Catégorie(s) préférée(s) : Polars - Thrillers, Romans français
Luc-Antoine

Le coin des internautes

Pas encore d'avatar