Anamor

Stupeur et tremblements

Critique de l'œuvre

Parfois l'envie de découvrir un auteur nous prend, ici Amélie Nothomb, Mais parfois on le regrette...
La narratrice, Amélie-san nous raconte ici son histoire. Elle est embauchée par Yumimoto, une puissante firme japonaise qui est gérée à la manière nippone, autant dire d'une main de fer. Elle va nous décrire une nouvelle manière de vivre où la peur est présente à chaque instant et où il est impossible de laisser une place au naturel et à l'autonomie. Ses journées vont se succéder, se ressembler enfin pas totalement tout de même sous l'œil critique de sa supérieure Madame Fubuki.
Un très court commentaire pour un sujet que je trouve inintéressant. Non pas qu'apprendre d'une différente culture me déplait mais la manière de le faire ne correspond pas à ce que j'attendais. Un roman lent, sans rebondissement et vraiment très (trop) simple à mon goût.
Pourtant le titre donnait vraiment envie d'aller plus loin pour un ouvrage de petite taille (187 pages).
Pour finir, la caricature faite est diffamatoire, sans intérêt.
Pas de stupeur et aucun tremblement en perspective avec ce roman !
Stupeur et tremblements
Une critique signée Aline
Inscrit le 07 septembre 2008  |   218 critiques publiées
Catégorie(s) préférée(s) : Polars - Thrillers, Romans français
Aline

Vous avez aimé cet article, vous devriez également apprécier

Le coin des internautes

Moyenne des notes :   (5)
1
1
1
2
0
 
Pas encore d'avatar

Pas encore d'avatar

J'ai adoré ce livre .


Lauri - 13 janvier 2010 -

Plexus

Le seul Amélie Nothomb que j'ai lu. On me l'avait conseillé, et j'avais beaucoup aimé (c'était il y a quelques années). Je l'ai relu il y a peu et c'est vrai que je l'ai trouvé beaucoup plus lent.
Il y a autre chose qui me gêne c'est qu'on n'arrive pas vraiment à voir une différence entre l'auteur et le narrateur, ce qui est assez gênant parfois lors des scènes de folie.

Sinon c'est tout de même un bon petit bouquin, qui se lit facilement à défaut d'être un chef d'oeuvre, et a réussi à apporter le goût de lire chez mon homme d'habitude allergique à la lecture.


Plexus - 09 décembre 2009 -

Rémi

Autant j'ai dévoré les livres d'Amélie Nothomb (ceux écrits de 1992 à 2003), autant celui-ci ne m'a pas laissé une trace impérissable.
Peut-être n'étais-je pas assez mature à l'époque.

Antéchrista c'est un peu la rencontre de l'adolescente modèle avec Hell. Reste à savoir quels sont tes goûts Aline, mais je pense que tu peux te diriger vers ce dernier.

Pour ma part, je retiens surtout d'Amélie Nothomb ces deux œuvres : Les combustibles (incontournable !) ainsi que Mercure.


Rémi - 08 décembre 2009 -

Pas encore d'avatar

Je ne m'attendais pas du tout à ça vu le titre, en effet pas grand chose à dire sur ce livre, à part qu'on en apprend un peu sur le management japonais et encore...


Stéphanie - 06 décembre 2009 -

Daniel

Je ne peux pas te laisser dire du mal de cet ouvrage, surtout moi, inconditionnel d'Amélie Nothomb. Elle a vécu au Japon, sait très bien de qui et de quoi elle parle. La caricature est certainement exagérée (souvent dans ses ouvrages) c'est pour montrer justement l'extrême différence de culture avec l'occident. Tu parles de roman lent et sans rebondissement : qu'attendais-tu ? Que crois-tu qu'il se passe d'extraordinaire dans une journée de travail pour le commun des mortels ? Certainement rien d'étonnant ! Au Japon c'est idem, la seule différence c'est la culture.


Daniel - 01 décembre 2009 -

Réponse(s)

Aline

J'en attendais plus au niveau de la tournure de ses phrases, et de l'action. Rien d'intéressant à une journée de travail ? Ok mais alors faire un livre qui parle d'une chose inintéressante même pour montrer une diversité de culture, personnellement je n'en vois pas l'intérêt...
Le véritable problème de ce roman c'est tout de même pour moi son titre qui je le répète n'a pour moi aucun rapport.
Enfin partager un point de vue est toujours enrichissant et je comprends tout à fait que tu ne sois pas de mon avis


Aline - 01 décembre 2009

Daniel

A l'époque où elle a écrit ce livre elle était en plein phase provocation d'où le titre. Mais en fait si tu regardes tous ses titres il faut souvent se "creuser" la tête pour saisir un minimum de rapport...

Connais-tu la chanteuse RoBERT ? Elles ont été très amies, Amélie a même participé à un CD. Cette chanteuse a fait récemment la musique d'une pub pour un parfum vu x fois à la TV.


Daniel - 02 décembre 2009

Aline

Je ne connaissais pas mais maintenant si !

Pour ne pas rester sur une erreur de jugement concernant Amélie, quel livre d'elle peux-tu me conseiller pour la faire remonter dans mon estime ?


Aline - 02 décembre 2009

Daniel

Je n'ai pas l'intention de te faire changer d'idée !
Il y en a un qui me vient à l'esprit et qui cadre tout à fait à ta génération c'est Antéchrista. Reviens me dire ce que tu en auras pensé. ;)


Daniel - 03 décembre 2009