Anamor

The elements 3, The silent waters

Critique de l'œuvre

Maggie est une petite fille de 6 ans pleine de vie, pipelette et remuante quand elle se rend en forêt un soir pour y retrouver son "fiancé", Brooks qu'elle souhaite épouser. Malheureusement, elle fait une mauvaise rencontre. Ce monstre va plonger la joyeuse petite Maggie dans un monde de silence peuplé de cauchemars et de terreur. Désormais, aucun son ne peut plus sortir de sa bouche et elle est incapable de quitter les murs de sa maison.
Brooks, son meilleur ami est là à ses côtés depuis toujours et se sent responsable de ce qu'il s'est passé. Il n'aura de cesse de venir voir Maggie pour prendre de ses nouvelles, jour après jour, mois après mois, année après année. Leurs sentiments évoluent et ils tombent amoureux. Ils sont heureux ensemble mais Brooks voit son rêve se réaliser et va devoir partir. Maggie, incapable de sortir de sa maison depuis le drame, décide de rompre pour lui laisser sa chance de vivre sa vie et ses rêves. Les années passent et le destin finit par les rassembler. Ils veulent se redonner une chance car leurs sentiments n'ont pas changé mais c'est Brooks cette fois-ci, qui suite à un drame qui va bouleverser sa vie, plonge dans les profondeurs de la dépression et s'éloigne de Maggie.
Pourtant ils se sont fait des promesses et Maggie compte bien les lui faire tenir.
Ce tome est le troisième de la série "The elements". Le premier tome ne m'avait pas emballé. Je l'avais trouvé peu original et bourré de clichés. Le deuxième je l'avais adoré, je suis un peu déçu avec ce troisième tome qui n'est pas, selon moi, à hauteur du deuxième.
Je n'ai pas été complètement transportée. L'histoire est belle, l'écriture est fluide et agréable, j'ai apprécié ma lecture mais je n'ai pas été emportée comme je l'aurais voulu.
J'ai été déstabilisée par ces sauts dans le temps. On démarre l'histoire en 2004, on saute en 2016, puis on arrive en 2025. En fait, je continuais de visualiser des ados alors qu'ils étaient devenus adultes. En partie à cause du fait que leurs comportements ou réactions n'ont pas évolué.
J'ai bien aimé en revanche, retrouver quelques lettres que s'écrivaient Brooks et Maggie pendant leurs années de séparation.
La relation entre Brooks et Maggie est belle. Depuis leur enfance et à travers les années, ils comptent l'un pour l'autre. Brooks n'a pas de côté bad boy. Il est gentil et à l'écoute. Il a toujours tout fait pour que Maggie se sente importante.
C'est une histoire forte et je regrette de ne pas avoir ressenti avec force toutes les émotions dans cette histoire pourtant très intéressante.
L'auteure, avec ce livre, se confie à nous et nous écrit à la fin de ce roman, une histoire qui lui est arrivée et qui lui a fait perdre sa voix également, et comment, tout comme Maggie elle a dû se battre pour ne pas devenir transparente aux yeux du monde.
The elements 3, The silent waters
Une critique signée Mosaik
Inscrit le 17 mai 2017  |   39 critiques publiées
Catégorie(s) préférée(s) : Polars - Thrillers, Romans fantastiques
Mosaik

The elements sur Anamor (Série en cours)

Le coin des internautes

Pas encore d'avatar