Anamor

The Hunger Games 2, L'embrasement

Critique de l'œuvre

Katniss a survécu aux Hunger Games et va donc pouvoir rentrer chez elle. Sauf que rien ne sera jamais plus comme avant. Pour commencer, on ne sort pas d'un tel "jeu" cruel, pervers et violent, comme on y était entré. Et surtout, la manière dont elle a remporté les jeux apparaît comme un geste de révolte. Or, la colère gronde dans les districts, et la victoire de Katniss met le feu au poudre. Ce que le Capitole ne peut évidemment accepter. Katniss pensait avoir sauvé sa vie, mais si elle n'aide pas le Capitole à étouffer cette révolution dans l'oeuf, tous ceux qu'elle aime pourraient bien être en danger.
Ce deuxième tome est plus intéressant que le premier. Peut-être parce qu'on sort du cadre "prémâché", et sans grosse surprise, des Hunger Games proprement dits. Les conséquences de l'acte de Katniss la dépassent complètement, et les rebondissements sont cette fois un peu moins classiques. Quant à la fin, elle donne juste l'envie de se précipiter sur le troisième tome. Le défaut de cette trilogie se révèle par contre être la personnalité un peu faiblarde de Katniss, mais cela ne nuit pas tellement au plaisir procuré par la lecture de ce tome.
The Hunger Games 2, L'embrasement
Une critique signée Chantal
Inscrit le 06 juin 2010  |   95 critiques publiées
Catégorie(s) préférée(s) : Polars - Thrillers, Romans français
Chantal

Le coin des internautes

Moyenne des notes :   (1)
1
0
0
0
0
 
Pas encore d'avatar

Rémi

Avant de commencer la trilogie, je pensais que nous allions suivre les Hunger Games sur les trois tomes. Or, ces jeux ne sont ici qu'un prétexte pour dépeindre une dictature où tous les faits et gestes des "perdants de la Guerre" sont surveillés.

J'ai ainsi eu un peu plus de mal à rentrer dans l'histoire de ce second volume. Nous retrouvons Katniss affaiblie mentalement. Son état et ses craintes sont parfaitement détaillés, mais il en résulte un manque de panache.

Autant le premier tome m'a supris sur différents aspects, autant ce second n'a pas réussi à me prendre au dépourvu. L'histoire semblait toute tracée dans mon esprit. Cela ne m'a pas gêné car le chemin enprunté est celui espéré.
Un second tome qui se révèle finalement très bon et qui ne donne qu'une seule envie: lire le troisième et dernier volume.


Rémi - 07 février 2013 -