Anamor

Un pays plus vaste que la terre

Critique de l'œuvre

Belfond
Ce roman nous a été offert par les éditions Belfond !
Marshall, petite ville au fin fond de l'Amérique semble être on ne peut plus calme. Pourtant, il faut se méfier des apparences. Dans cette communauté où tout le monde se connaît, un prédicateur a pris possession de la communauté religieuse et des choses pour le moins étranges ont lieu dans l'église où il répand la divine parole. Pour rapprocher au mieux ses sujets de Dieu, le pasteur Chambliss utilise des transes, des confrontations avec les serpents mais aussi l'imposition des mains. Tout le monde semble sous le charme, jusqu'au jour où arrive un drame. Une question se pose alors, Chambliss a-t-il vraiment des intentions pieuses comme il le laisse penser ?
Un pays plus vaste que la terre est le premier roman de Wiley Cash. Originaire de Caroline du Nord, l'auteur a su retranscrire brillamment la manière de vivre d'une Amérique profonde des années 80. Pour coller au mieux à la réalité, il s'est inspiré du cadre de vie qu'offre les Appalaches. La documentation et le réalisme de l'action permettent au lecteur une immersion totale et très réussie dans le lieu et dans l'époque. Certains passages pourront vous sembler longuets puisque la description est tout de même très présente mais cela n'entache pas la qualité de ce livre, bien au contraire.
Le récit raconté par le point de vue de trois personnages bien distincts (âge, éducation et sexe différents) permet de mettre en exergue toutes les facettes de la communauté. Les personnages sont charismatiques, attachants et ont tous une très forte personnalité.
Ce roman n'est pas seulement une tragique histoire de croyance (de fanatisme même) et d'amour qui tournent mal, il met aussi en exergue de nombreux thèmes secondaires tels que la relation père-fils, l'infidélité, le handicap mais aussi l'alcoolisme.
Une première œuvre très prometteuse pour Wiley Cash bien que la couverture des éditions Belfond ne lui rende pas hommage. Ce roman a d'ailleurs été classé parmi les cent meilleurs de l'année 2012 d'après le New York Times. Pas mal pour un premier essai !
Un pays plus vaste que la terre
Une critique signée Aline
Inscrit le 07 septembre 2008  |   218 critiques publiées
Catégorie(s) préférée(s) : Polars - Thrillers, Romans français
Aline

Le coin des internautes

Pas encore d'avatar