Anamor

Une bouche sans personne

Critique de l'œuvre

Un homme, dont on sait juste qu’il est comptable, fan des Beatles et qu’il a une cicatrice qu’il cache en permanence sous une écharpe, va tous les soirs, en sortant du travail, rejoindre deux hommes, Sam et Thomas dans le café d’une femme, Lisa. Depuis 9 ans, ensemble, ils discutent, jouent aux cartes et écoutent de la musique.
Un soir, ayant renversé son café sur son écharpe, il part précipitamment. Le lendemain, Sam, Thomas et Lisa lui proposent de déposer son fardeau. Et c’est ainsi qu’il va commencer à raconter son histoire.
Peu à peu, le café où il parle et où il « lève le voile » sur sa vie, soir après soir, se remplit.
Au fil des pages, on ressent sa solitude et son isolement dû justement à cette fameuse cicatrice. Une vie bien réglée, des souvenirs soigneusement refoulés et cette cicatrice encore et toujours, bien cachée sous les écharpes.
A un moment, je l’avoue, j’ai failli arrêter ma lecture… ça devenait de plus en plus farfelu (voir le tunnel dans les poubelles et la garde de soldats de plomb) et je ne comprenais plus rien (manque de références de ma part sans doute !). Mais l’écriture me plaisait et j’étais curieuse de savoir ce qui était arrivé à ce petit garçon.
C’est un roman étrange, une rencontre entre la petite histoire et la grande. Difficile d’en dire beaucoup plus sans dévoiler l’intrigue, ce qui serait dommage.
Il faut se laisser porter par cet étrange roman, se laisser guider par ce narrateur dont on se demande parfois s’il a vraiment toute sa tête…
Au final, un roman qui m’a beaucoup plu, même si certaines choses m’ont sans doute échappé. La fin, terrible, m’a secoué.
Une bouche sans personne est le 1er roman (solo) de Gilles Marchand.
Il a été Finaliste du prix Georges-Brassens, a fait partie de la Sélection Cultura « Talents à découvrir » 2016 et également de la première sélection du prix Landerneau.
Une bouche sans personne
Une critique signée Nath56
Inscrit le 27 octobre 2014  |   151 critiques publiées
Catégorie(s) préférée(s) : Romans étrangers, Romans français
Nath56

Le coin des internautes

Pas encore d'avatar