Anamor

Une maison de rêve

Critique de l'œuvre

Une maison en vente mais qui ne trouve pas preneur, une nouvelle école privée achetée a crédit, autant dire que les dettes s'accumulent pour la famille Chambers. Jonathan, l'homme de la maison est déboussolé par l'état des comptes, sa femme Liz trouve refuge dans les bras de son agent immobilier. Il faut ajouter à cette famille l'adolescente Alice qui ne supporte pas son déménagement et de moins en moins ses parents, une situation critique de plus que Jonathan et Liz vont devoir gérer. Quelle vie ou plutôt quels cauchemars !
Un roman de plus pour Madeleine Wickham plus connue sous le nom de Sophie Kinsella.
C'est un roman « basique » qui n'enchante guère. Les passages sont relativement longuets, le style est très éloigné de celui des accros du shopping (publié entre 2002 et 2008). Un des premiers romans de cet auteur n'est, il faut bien l'avouer, pas ce que l'on a connu de mieux, loin de là…
De plus, on ne rigole que peu, l'intrigue n'est pas vraiment surprenante et l'histoire pas franchement originale. Ce n'est pas non plus un mauvais roman, il fera probablement un bon livre de plage en prévision de l'été. Pour finir, cela va de soi c'est un roman de « fille » sans prise de tête comment souvent avec ce genre.
Une maison de rêve
Une critique signée Aline
Inscrit le 07 septembre 2008  |   218 critiques publiées
Catégorie(s) préférée(s) : Polars - Thrillers, Romans français
Aline

Le coin des internautes

Pas encore d'avatar