Anamor

Une place à prendre

Critique de l'œuvre

L’action se situe à Pagford, petite ville anglaise tranquille.
Un des notables meurt et on se rend vite compte que cette petite ville n’est pas si tranquille que ça. La place laissée libre par le mort est convoitée par plusieurs personnes, soutenues par plusieurs clans différents…
Il y a ceux qui souhaitent que la cité des « Champs », un repaire de « pauvres » et de « camés », ne fassent plus partie de leur jolie petite ville de Pagford ; et les autres, qui estiment qu’il n’y a pas de raison pour changer quoi que ce soit à la situation.
Un « corbeau » se met bientôt à raconter des choses pas très brillantes sur les candidats à la succession (sur le site du conseil de Pagford !) rendant les choses un peu plus difficiles encore…
Beaucoup de personnages rendent les 150 premières pages un peu confuses, mais on s’habitue et on finit par connaître suffisamment les personnages pour ne pas s’emmêler les pinceaux…
Comme je m’attendais à un livre assez léger et plutôt drôle, j’avoue avoir été scotchée par la fin du roman (je n’en dis pas plus, rassurez-vous !).
C’est un roman assez noir, une critique féroce de la société lambda d’une petite ville…
J’ai lu ici et là d’assez mauvaises critiques que je ne trouve pas justifiées ! Les personnages ont tous pas mal de travers ou de défauts (comme nous tous, non ?), ils sont plus ou moins aimables, plus ou moins honnêtes, plus ou moins gentils… On a bien envie de taper sur certains (le dealer Obbo / le père d’Andrew par exemple !). Bref, moi je n’ai pas « marché », j’ai « couru » ! Après le léger flou du début le temps d’assimiler les noms et place de chacun, j’ai vraiment eu envie de lire la suite, de mieux connaître les personnages et leur histoire. Un vrai bon moment de lecture.
Une place à prendre
Une critique signée Nath56
Inscrit le 27 octobre 2014  |   151 critiques publiées
Catégorie(s) préférée(s) : Romans étrangers, Romans français
Nath56

Le coin des internautes

Pas encore d'avatar