Anamor

Voyage 1

Critique de l'œuvre

Et si les choses avaient été différentes ? Et si l'histoire que nous connaissons avait été autre ? Voyage, nous raconte la merveilleuse histoire de la conquête spatiale depuis les années soixante jusqu'au premier pas de l'Homme sur… Mars. Car oui, dans ce livre, les événements ne se sont pas déroulés comme dans notre « réalité » : Kennedy a survécu à son attentat, et Nixon ne scellera pas la fin du programme spatial par le remplacement des fusées Saturne en navettes. A partir de là, le programme de la conquête de Mars, tel qu'il était vraiment planifié dans les années 60, trouve donc sa place.
Alternant entre récit de la mission vers Mars, et flashback relatant sa préparation, le livre nous raconte donc l'histoire de cette aventure vue depuis l'intérieur : tous les rouages politiques et financiers, ses pressions, ses lobbies, la Nasa et ses filières, et bien entendu, les hommes qui ont fait que cette mission soit possible. Car même si on nous expose des détails techniques très pointus et très scientifiques, il s'agit avant tout d'une aventure humaine. Baxter nous fait côtoyer différents personnages, chefs de projets, astronautes ou scientifiques, au travers les yeux desquels nous vivons les événements. Oui, il s'agit d'une fiction, mais tout ce qui est expliqué dans ce roman est basé sur des faits réels. Certains se sont même vraiment passés, et certains personnages jouent même leur propre rôle.
Grâce à ce livre, nous pouvons nous rendre compte comment quelques événements, souvent insignifiants, peuvent influencer l'histoire, et surtout, nous prenons conscience que notre programme spatial, totalement laissé à l'abandon, aurait pu être totalement différent. D'ailleurs, l'une des parties les plus intéressantes sont les quelques pages à la fin du livre, où Baxter reprend en détail les événements « clés » de notre histoire qui, pour lui, nous ont éloignés du sol de Mars.
Premier roman de la trilogie Nasa, et sorti en 2 tomes lors de sa réédition en poche, il faut l'admettre, ce livre n'est pas d'une grande facilité à lire si on n'est pas un petit peu intéressé par la conquête spatiale tant l'auteur rentre dans des détails pointus. Malgré cela, on ne peut rester insensible face à cette aventure et on se sent submergé d'émotions lorsque le premier Homme pose le pied sur le sable de la planète rouge.
Voyage 1
Une critique signée Adol
Inscrit le 01 février 2010  |   23 critiques publiées
Catégorie(s) préférée(s) : Science fiction, Polars - Thrillers
Adol

Vous avez aimé cet article, vous devriez également apprécier

Le coin des internautes

Pas encore d'avatar